Ce tigre rescapé du zoo de l’horreur surmonte enfin ses traumatismes

PUBLICITE

En août dernier, l'association Four Paws a réussi à évacuer les derniers survivants du parc zoologique Khan Younis situé à Gaza. Les pensionnaires de ce zoo situé en zone de guerre, qualifié de "pire zoo du monde", vivaient un calvaire interminable.

 

Privés de nourriture et d'eau en quantité suffisante, ils sont nombreux à ne pas avoir survécu aux conditions de détention extrêmement rudimentaires. Comble de l’horreur, les cadavres des animaux décédés n’étaient même pas évacués et jonchaient le sol, desséchés par le soleil.

 

zoo-gaza-sauvetage-four-paws-12Source : Four Paws International

 

tigre-laziz-zoo-gaza-19Source : Ibraheem Abu Mustafa / Reuters

 

Grâce à l'action de Four Paws International, qui se battait depuis l’année dernière pour obtenir la fermeture du parc, les 15 animaux survivants ont récemment été évacués. Parmi eux, Laziz, un magnifique tigre âgé de neuf ans.

 

tigre-laziz-zoo-gaza-12Source : Ibraheem Abu Mustafa / Reuters

 

Le félin a tragiquement passé toute son existence enfermé dans une minuscule cage au sein d'un environnement dépourvu des stimulations nécessaires à son équilibre. Mais le calvaire est maintenant terminé pour Laziz. Après une voyage de plusieurs heures direction l'Afrique du Sud, le tigre a été libéré dans sa nouvelle demeure à la fin du mois d'août.

 

Four Paws raconte le périple sur sa page Facebook :

 

Laziz a rejoint sa cage de transport sans faire de difficultés. Il a même semblé plus calme à l'intérieur de celle-ci que dans l'enclos insalubre où il vivait. Nous lui fournirons de l'eau fraiche et de la nourriture pendant toute la durée du transfert. Le box sera même refroidit avec de la glace et un système d'aération.

 

Source : Menahen Kahana / AFP

 

À son arrivée au Lionsrock Lodge & Big Cat Sanctuary, le sanctuaire qui a accepté de le prendre charge, Laziz a d'abord semblé très à l'aise et sûr de lui…

 

zoo-gaza-sauvetage-four-paws-19Source : Four Paws International

 

Cependant, très vite, il s'est refermé sur lui-même et n'a plus voulu sortir de la petite cabane qui lui sert d'abri, ne se montrant que pour se nourrir et s'abreuver.

 

Fiona Miles, membre de Four Paws, explique au site The Dodo :

 

[Laziz] est très sensible et cela lui prendra plus de temps que prévu pour qu'il sorte de sa coquille et se sente en sécurité dans sa nouvelle demeure.

 

En cause : la différence d'environnement et les années passées à subir un véritable calvaire dans le zoo de Gaza qui l'ont fragilisé. Mais par chance, cet état de torpeur n'a duré qu'un temps. Récemment, Four Paws a partagé la bonne nouvelle : Laziz a commencé à surmonter ses traumatismes et s'est montré beaucoup plus avenant avec l'équipe.

 

tigre-laziz-zoo-gaza-21Source : Four Paws International

 

L'association raconte, dans un message daté du 17 septembre :

 

Nous avons une excellente nouvelle à partager avec vous. Laziz a décidé de nous faire confiance et est sorti de sa cabane alors que nous passions pour effectuer des contrôles. […] Nous sommes très heureux qu'il ait agi ainsi et qu'il soit resté aussi proche de nous et détendu pendant plusieurs minutes.

 

Les soigneurs ont souhaité encourager ce comportement et depuis une dizaine de jours, ils reviennent très souvent voir Laziz en lui proposant une friandise pour qu'il accepte de quitter sa cabane et prenne conscience qu'il est en sécurité dans ce nouvel environnement.

 

"Nous répétons cette routine deux fois par jour et chaque fois, nous le trouvons plus à l'aise. Après avoir récupéré sa friandise, il passe un peu de temps dehors avec nous", continuent les bénévoles du refuge.

 

tigre-laziz-zoo-gaza-3Source : Four Paws International

 

Et les progrès sont manifestes. Laziz ne reste plus terré dans sa cabane et profite pleinement de son nouvel enclos, encore plus grand. Il semble avoir développé un goût particulier pour le bois et passe de longs moments à griffer et à se frotter sur le tronc qui lui a été offert.

 

Selon les bénévoles, ce comportement s'expliquerait par le fait que Laziz n'a probablement jamais été en contact avec cette matière auparavant.

 

Former zoo tiger can't get enough of woodAs promised a new update from Laziz: the tiger, who we rescued from a zoo in Gaza, becomes calmer from day to day and is spending more time outside his cabin. His new bigger enclosure at the LIONSROCK Lodge & Big Cat Sanctuary is right next to this one, so he is not going through another stressful journey. Whenever he is ready and relaxed enough that we can open the gate, he can easily walk through it and enjoy his permanent home. By the way as you can see in the video, it seems Laziz is quite into wood. We can't really say why, but we guess it's because he never felt wood before. Since Laziz probably never had wood in this form in his cage in Gaza, he literally enjoys sharpening his claws on tree trunk. In addition the supports of his hut are also good places to rub against, on the one hand of wellbeing reasons and on the other hand to mark his territory. We're thrilled that he enjoys this place so much and are curious how he finds his large enclosure! What do you think, why does he have such a passion for wood?

If you want to support our work and want to provide the former zoo tiger with an even brighter future, we would be pleased to receive a donation: http://bit.ly/for-the-animals-in-gaza-INT

Posted by FOUR PAWS International on Saturday, September 24, 2016

 

"Il s'agit là de progrès incroyables et nous en sommes très heureux !", concluent les bénévoles de Four Paws. Laziz a désormais tout le loisir de profiter d'une retraite paisible sous le regard bienveillant des équipes de soigneurs et de bénévoles du sanctuaire.

 

Pour en savoir plus sur le travail de l’association et soutenir ses efforts, cliquez ici (page en anglais).

 

En France, l’association Code animal, qui milite pour l’abolition des zoos et de toute forme de captivité animale, a mis en place un « carnet noir des zoos » pour répertorier tous les parcs où des « événements marquants touchant les animaux » ont eu lieu, comme des vols, des décès anormaux, des accidents etc.

 

*     *     *

 

Sur le même sujet

 

Ils évacuent in extremis des animaux du zoo de l’horreur et leur offrent une nouvelle vie

 

PUBLICITE