Ce supplice infligé à de jeunes veaux par des toreros amateurs suscite colère et indignation

PUBLICITE

C'est un scandale qui vient ternir encore davantage l'image de la tauromachie.

 

Début août, dans la petite ville de Valmojado située dans le centre de l'Espagne, de jeunes veaux pas encore sevrés ont été forcés de combattre des toreros amateurs dans le cadre d'un festival populaire baptisé Becerrada ("becerro" signifiant "veau" en espagnol).

 

(Attention, les images sont difficiles.)

 

becerrada-veau-corrida-espagne-4Source : Pacma

 

Les animaux, dont les cornes étaient encore minuscules du fait de leur jeune âge, n'avaient bien sûr aucune chance face au déchaînement de violence et de cruauté qui les attendait dans l'arène.

 

Des veaux torturés par des toreros inexpérimentés

 

Le spectacle est en effet particulièrement choquant. Inexpérimentés et très jeunes, portant jeans et baskets, les toreros amateurs font preuve d'une barbarie sans limite à l'égard des animaux sans défense. Sous les yeux de centaines de spectateurs enthousiastes, ils les blessent à coup de banderilles et d'épée maladroitement envoyées.

 

becerrada-veau-corrida-espagne-1Source : Pacma

 

Une séquence bouleversante montre deux personnes immobilisant un veau déjà grièvement blessé en le tenant par les cornes, pendant qu'une troisième s'approche pour lui asséner l'estocade, un coup de couteau supposé fatal dans l'épine dorsale.

 

becerrada-veau-corrida-espagne-9Source : Pacma

 

Sur les dernières secondes de la vidéo, on découvre par ailleurs une jeune fille descendre dans l'arène et s'essayer à la pratique.

 

becerrada-veau-corrida-espagne-6Source : Pacma

 

Comble de la cruauté, et comme le veut la coutume tauromachique, les participants sont ensuite venus couper les oreilles des veaux agonisants pour les exhiber, en trophée, à la foule.

 

becerrada-veau-corrida-espagne-7Source : Pacma

 

Difficile de savoir précisément combien de veaux ont subi un tel calvaire pendant toute la durée du festival mais la séquence montre au moins trois animaux différents.

 

 

"Nous n'oublierons jamais"

 

C'est le parti de défense des animaux espagnol, le Pacma, qui est à l'origine de la diffusion des images, filmées le 7 août dernier. Sa présidente, Silvia Barquero, explique à The Mirror :

 

Les membres de l'équipe qui ont tourné cette vidéo ont tous eu le coeur brisé. Même si nous sommes habitués à ce genre de scène, il nous a été impossible de retenir nos larmes. Nous n'oublierons jamais.

 

Le Pacma n’a pas manqué de condamner vigoureusement ce festival amateur et barbare et les sévices qui y ont lieu.

 

becerrada-veau-corrida-espagne-2Source : Pacma

 

Pour se défendre, les organisateurs ont accusé les défenseurs des animaux de "graves manipulations des images" et ont expliqué qu'elles ne reflétaient en rien "l'essence de ces festivités populaires".

 

Des arguments qui n'ont pas réussi à calmer la colère de milliers d'Espagnols qui ont exprimé massivement leur indignation sur les réseaux sociaux, et notamment sur Twitter.

 

L'association PETA (Pour un traitement éthique des animaux) est également monté au créneau en dénonçant une "effroyable violence."

 

Silvia Barquero s'est ainsi félicitée de ce soutien massif à l'action de son parti :

 

Nous avons pris conscience, ces dernières heures [suivant la publication de la vidéo, Ndlr], que l'opinion publique rejette aujourd'hui plus que jamais toute forme de cruauté envers les animaux et que la prise de conscience se généralise.

 

Vers l'abolition de la corrida

 

En Espagne comme en France, la tradition tauromachique est en effet de plus en plus décriée et une part croissante de la population réclame son abolition.

 

Tout récemment, samedi 10 septembre, une grande mobilisation a d'ailleurs rassemblé plusieurs milliers de personnes dans les rues de Madrid venues réclamer la fin de la corrida dans tout le pays. Une manifestation à l'ampleur exceptionnelle révélatrice d'un changement des mentalités.

 

 

Depuis quelques années, plusieurs municipalités espagnoles et même de grandes régions comme la Castille-et-Léon ou la Catalogne ont mis fin à la mise à mort des taureaux pour le divertissement.

 

En France, les aficionados ont récemment une subi une large défaite lorsque le Conseil d'État a confirmé le retrait de la corrida du patrimoine culturel national, en juillet dernier.

 

Pour soutenir le combat contre la tauromachie, vous pouvez apporter votre aide au CRAC Europe qui milite depuis de nombreuses années pour l’abolition de la corrida.

 

* * *

 

Chez Holidog, nous voulons améliorer la vie de nos compagnons : nous vous permettons de le laisser en famille d'accueil pendant vos voyages (testez la garde), de le combler avec une box chaque mois (une box offerte ici) et de lui donner le meilleur avec notre nouveau service d'alimentation ultra-premium livré en 1h (sur invitation seulement). Merci de nous faire confiance !

 

*      *      *

 

Sur le même sujet

 

Cette torera a fièrement coupé les oreilles de sa victime pour en faire un trophée

 

PUBLICITE