Ce qu’il faut savoir sur le danger n°1 du printemps pour les chiens

ADVERTISING

Peu connue de la plupart des propriétaires de chats et de chiens, la chenille processionnaire du pin représente pourtant chaque année une menace pour nos amis à quatre pattes quand le printemps arrive.

 

chenille processionaire (1) Source : MJF

 

Si elles peuvent paraître inoffensives d'un premier abord, elles sont néanmoins très dangereuses. Leur corps est en effet recouvert de poils minuscules mais extrêmement urticants et venimeux, qui provoquent de violentes démangeaisons par simple contact avec la peau.

 

DSC00074Leurs nids blancs sont très facilement repérables. Source : La mésange verte

 

Ces insectes se déplacent en ligne, d'où leur nom. Ils sont aveugles, et suivent une chenille de tête. Au printemps, ils descendent des arbres pour s'enterrer sous terre au soleil afin de commencer leur métamorphose en papillon.

 

Nos amis les chiens, curieux par nature, sont les premiers touchés par ces insectes. Lorsqu'ils jouent ou explorent le monde autour d'eux, ils tombent parfois nez à nez avec une procession de ces chenilles qui descendent d'un arbre pour aller s'enterrer, et ils cherchent à jouer avec, à les lécher ou à les sentir.

 

chenille processionaire (2)Source : Jardinoscope

 

Pour cette raison, les lésions se situent la plupart du temps au niveau de la bouche ou du museau, voire au niveau des yeux ou de l'appareil respiratoire si les poils des chenilles sont emportés par le vent. En quelques instants seulement, les démangeaisons commencent, et les zones affectées peuvent se propager si le chien cherche à soulager la douleur en se léchant.

 

Les symptômes à connaître

Si votre chien tente de manger les chenilles :

  • Inflammation violente et rapide de la langue et de la bouche,
  • Salivation accrue,
  • Douleurs intenses,
  • Gonflement de la tête, de la langue ou de la bouche (œdème),
  • Début de nécrose de la langue (nécessitera une amputation partielle).

Si les poils des chenilles entrent en contact avec la peau :

  • Intenses démangeaisons,
  • Boutons rouges,
  • Oedème (gonflement).

Si les poils des chenilles entrent en contact avec les yeux :

  • Douleur très violente,
  • Endommagement de l’œil,
  • Perte de la vue possible si un traitement n'est pas rapidement administré.

 

chenillesprocessionnaires2Nécrose partielle de la langue, qui nécessite une amputation – Source: Fregis

 

Ce qu'il faut faire si votre animal est touché

Une fois que l'animal est touché, la seule chose à faire est de l'emmener en urgence chez le vétérinaire. Les démangeaisons et la douleur, qui peuvent paraître temporaires et sans gravité, peuvent très rapidement dégénérer.

 

Les deux risques principaux sont un choc allergique violent et une nécrose de la langue, causée par l'inflammation ou l'infection. Dans certains cas extrêmes, l'animal peut même en mourir.

 

Quelques conseils et informations à retenir

  • La chenille processionnaire du Pin sort de son nid pour aller s'enfouir en mars-avril. Cette période présente le plus de risques,
  • Éloignez votre chien des zones infestées (les nids et les processions sont facilement visibles),
  • Ne vous promenez pas dans les bois par grand vent. Les poils urticants peuvent facilement être transportés par un courant d'air,
  • Ne tentez pas de détruire les nids vous-même, mais prévenez votre mairie, qui se chargera du problème.

 

* * *

 

Chez Holidog, nous voulons améliorer la vie de nos compagnons : nous vous permettons de le laisser en famille d’accueil pendant vos voyages (testez la garde), de le combler avec une box chaque mois (une box offerte ici) et de lui donner le meilleur avec notre nouveau service d’alimentation ultra-premium livré en 1h (découvrez nos repas pour chien et chat). Merci de nous faire confiance !

ADVERTISING