Ce policier arrête une camionnette en infraction et fait une triste découverte

ADVERTISING

Fin juin, un officier de police américain a contrôlé un conducteur de camionnette qui venait de commettre une infraction routière. En ouvrant l'arrière du véhicule, il a avec stupeur découvert une soixantaine de volailles vivantes, entassées dans de minuscules boîtes.

 

 Source : SPCA Texas

 

Si cette situation n'est pas rare, elle peut être alarmante pour qui sait ouvrir l’œil. C'est le cas du policier, qui a inspecté les animaux de plus près pour se rendre compte que certains avaient la crête coupée. De plus, il a trouvé des lames de rasoir, des lames, et d'autres objets utilisés dans les combats de coqs.

 

Cette pratique, bien que légale dans de nombreux pays comme la France, consiste à faire combattre deux coqs spécialement entraînés pour être extrêmement agressifs et puissants, souvent jusqu'à la mort. Ces combats se déroulent dans des arènes, appelées "gallodomes", au sujet desquels la législation française a été durcie en 2015.

 

Source : SPCA Texas

 

Si ceux existants sont autorisés à rester ouverts, l'ouverture de nouveaux gallodomes est interdite.

 

Sur les 63 volailles sauvées, 55 d'entre elles étaient des coqs de combat, et 8 étaient des femelles pondeuses.

 

Maura Davies, la vice-présidente de la SPCA du Texas (l'équivalent de la SPA française) raconte au site The Dodo :

 

Les combats de coqs sont une pratique extrêmement brutale. Ces animaux sont élevés et entraînés pour être agressifs et attaquer d'autres coqs. Une fois qu'ils sont "entraînés", ils sont emmenés dans une arène pour combattre.

Ils sont forcés à combattre. Dans certains combats, les coqs combattent sans "accessoires", mais dans d'autres, on leur attache des lames de rasoir ou d'autres objets tranchants sur les pattes.

 

Source : SPCA Texas

 

Si les combats de coqs sont autorisés en France, ils sont interdits et punis par la loi aux États-Unis. Suite à cette découverte, le conducteur du véhicule a été arrêté, et la soixantaine d'oiseaux ont été confiés à la SPCA du Texas, où ils recevront des soins avant d'être, peut-être, confiés à des éleveurs qui sauront subvenir à leurs besoins.

 

À cause de leur nature agressive, ils sont cependant séparés les uns des autres pour éviter toute bagarre. Maura Davies conclut :

 

Nous allons faire tout notre possible, et nous étudions de nombreuses possibilités pour leur trouver un nouveau foyer. Nous ferons de notre mieux.

 

Source : SPCA Texas

 

* * *

 

Chez Holidog, nous voulons améliorer la vie de nos compagnons : nous vous permettons de le laisser en famille d’accueil pendant vos voyages (testez la garde), de le combler avec une box chaque mois (une box offerte ici) et de lui donner le meilleur avec notre nouveau service d’alimentation ultra-premium livré en 1h (découvrez nos repas pour chien et chat). Merci de nous faire confiance !

ADVERTISING