Ce Pitbull « pleure » de désespoir lorsqu’il réalise que sa famille vient de l’abandonner

PUBLICITE

Blue est un Pitbull qui a frôlé la mort. En février dernier, un an après son adoption, il a été abandonné au refuge américain Carson Shelter, situé en Californie. Sa famille a décidé de déménager et n'a pas souhaité l'emmener.

 

C’est une épreuve très douloureuse pour Blue. Arrivé au refuge, il supporte très mal la solitude et sombre dans une profonde déprime. Rien n’y fait, même les marques d’affection le laissent de marbre. Un matin par exemple, l’un des bénévoles lui tend une friandise ; Blue fait l’effort de la renifler mais s’en désintéresse et ne la mange même pas.

 

blue-pitbull-pleurs-adoption-3Source : Jennifer McKay / The Dodo

 

Seul dans son box, il continue de se lamenter et ses gémissements de désespoir retentissent dans les allées du refuge. Une situation douloureuse d’autant que le temps presse pour Blue. Carson Shelter est en effet un refuge au taux d’euthanasie très élevé (aux États-Unis, ce type de structure est baptisé « high-kill shelter », ou « refuge à forte mortalité »).

 

Au bout de quelques semaines, si les animaux ne sont pas réclamés ou adoptés, ils sont euthanasiés pour offrir de la place aux nouveaux arrivants.

 

blue-pitbull-pleurs-adoption-1Source : Jennifer McKay / The Dodo

 

Par chance, l’association Saving Carson Shelter Dogs s’est constituée pour permettre au maximum d’animaux de ce refuge de trouver une famille. Touchés par la détresse de Blue, les bénévoles partagent une vidéo sur la page Facebook de l’organisation montrant l’incroyable douceur du Pitbull.

 

Et les images font leur effet. Très vite, Jennifer McKay, une jeune Américaine résidant dans les environs, contacte l’association et annonce qu’elle souhaite soulager la tristesse de Blue. Lors de sa première visite, elle est frappée par l’apathie et le désespoir du chien. Interrogée par le site The Dodo, elle raconte :

 

Il avait l’air très triste et déprimé. Il n’a même pas fait attention à moi. Tous les autres chiens ont croisé mon regard et ont remué la queue ; [Blue] ne s’est même pas levé pour me voir. C’était triste à voir.

 

blue-pitbull-pleurs-adoption-2Source : Jennifer McKay / The Dodo

 

Pour Jennifer, il est clair que Blue n’arrive pas à accepter son abandon et attend toujours que sa famille vienne le récupérer. Elle continue :

 

Chaque fois que des personnes passaient près de lui, c’était clair qu’il cherchait [son ancienne famille] du regard. C’est comme s’il savait qu’ils l’avaient abandonné ici.

 

 

Charmée par la douceur de Blue et bien décidée à lui offrir un nouveau départ, Jennifer confirme son souhait de l’adopter. Mais le refuge doit d’abord faire passer quelques tests au chien. L’attente est longue pour Jennifer, et pendant plus d’une semaine, elle visitera régulièrement son futur protégé.

 

blue-pitbull-pleurs-adoption-7Source : Jennifer McKay / The Dodo

 

De son côté, Blue ne réalise pas encore que la fin de son calvaire est proche et il rechigne à répondre aux sollicitations de Jennifer. La jeune femme s’arme de patience et lui offre des friandises et même un nouveau panier :

 

Je n’ai eu que de très peu d’attention de sa part. Il ne me laissait même pas le caresser. En revanche, il a beaucoup aimé le panier.

 

Sept jours plus tard, les tests sont bouclés et il est enfin temps pour Blue de repartir avec sa nouvelle « mère adoptive ». À peine est-il dehors qu’une joie irrépressible s’empare de lui. Blue montre immédiatement un tout autre visage, celui d’un chien plein d’énergie et d’enthousiasme. Jennifer se souvient du premier trajet ensemble :

 

Il m’a bien eue en réalité. Je m’attendais à accueillir un chien très sage et calme, mais dès qu’il a franchi les portes du refuge, il s’est laissé envahir par l’excitation. Et il a adoré faire de la voiture. Il a tenu à passer sa tête à l’extérieur.

 

Sans surprise, l’arrivée dans son nouveau foyer se déroule à merveilles. Blue prend rapidement ses marques et se montre très patient et attentionné avec Jennifer.

 

blue-pitbull-pleurs-adoption-8Source : Jennifer McKay / The Dodo

 

La jeune femme découvre que le Pitbull a deux péchés mignons : les caresses sur le ventre et… les miroirs ! « Nous avons un petit miroir de table installé à sa hauteur ; il s’assoit devant et regarde son reflet en remuant de la queue », précise-t-elle.

 

« Il a l’air heureux, tout simplement. Hier soir, il s’est jeté sur moi alors que je rentrais du travail. C’est un super chien. Je suis très heureuse qu’il fasse partie de la famille. »

 

blue-pitbull-pleurs-adoption-5Source : Jennifer McKay / The Dodo

 

En France aussi, les refuges sont peuplés d'animaux adorables qui attendent de retrouver une famille aimante. Adoptez, n'achetez pas ! Il est en effet dommage d'en faire venir d'autres au monde dans le seul but de les vendre. Les animaux ne sont pas des marchandises démodables. Adopter c'est sauver deux vies, celle de l'animal que vous accueillez chez vous, et celle de celui qui trouvera une place libre dans un refuge.

 

Si le sujet vous touche, vous pouvez aider la SPA qui gère 55 centres d’accueil en France et vous trouverez la liste de tous les refuges sur le site de 30 Millions d’Amis.

 

Via : The Dodo

 

* * *

 

Chez Holidog, nous voulons améliorer la vie de nos compagnons : nous vous permettons de le laisser en famille d’accueil pendant vos voyages (testez la garde), de le combler avec une box chaque mois (une box offerte ici) et de lui donner le meilleur avec notre nouveau service d’alimentation ultra-premium livré en 1h (sur invitation seulement). Merci de nous faire confiance !
 

* * *

 

Sur le même sujet

 

5 idées reçues sur l’adoption en refuge qu’il est urgent de combattre

 

PUBLICITE