Ce chiot jeté d’une voiture en marche survit miraculeusement. La coupable arrêtée

ADVERTISING

Une femme a été arrêtée au début de la semaine derrière avant d'être présentée devant le tribunal du comté de Spartanburg, en Caroline du Sud (États-Unis) pour avoir jeté un chiot depuis une voiture en marche. Elle a été accusée de cruauté animale.

 

Tracy Carr, 26 ans, venait tout juste de sortir d'un établissement de correction et rentrait chez elle avec des proches. La conductrice de la voiture qui la ramenait lui a alors demandé de veiller sur son chiot de huit mois, afin que celui-ci ne grimpe pas à l'avant du véhicule.

 

dog_alyce_broken_leg_1Source : Greenville Animal County Care

 

Quelques instants plus tard, la conductrice a entendu la vitre arrière descendre, suivi d'un gros bruit. Lorsqu'elle a tourné la tête, elle a vu Tracy Carr reprendre sa place. Le chien avait quant à lui disparu.

 

L'accusée prétend avoir ouvert la vitre pour s'aérer. Le chiot aurait alors ensuite sauté de son propre chef par la fenêtre.

 

Miraculeusement, le chiot, prénommé Alyce, ne souffre que d'une patte brisée.

 

dog_alyce_broken_leg_2Source : Greenville Animal County Care

 

 

Tracy Carr, quant à elle, a déclaré à la police qu'elle "espérait que la tête du chiot avait explosé au sol, afin qu'il meure sans souffrance."

 

La blessure d'Alyce, bien que non létale, nécessite une prise en charge importante par un vétérinaire privé. L'opération nécessaire pour réparer sa patte brisée est en effet complexe, mais absolument indispensable.

 

Tracy Carr est actuellement en détention provisoire dans la prison du comté. Sa caution s'élève à 1000 dollars (929 euros).

 

dog_alyce_broken_leg_3Source : Greenville Animal County Care

 

L'association Greenville County Animal Care a heureusement pris en charge les coûts médicaux de l'opération. Les bénévoles espèrent que la propriétaire d'Alyce acceptera de faire adopter son chien par une autre famille. Vous pouvez également aider l'association à financer le traitement du chiot en faisant un don ici.

 

En France, l’article 512-1 du Code pénal prévoit une peine maximale de deux ans de prison accompagnés de 30 000 euros d’amende pour les tortionnaires d’animaux. Une peine insuffisante au regard des sanctions réservées à d’autres délits.

 

La Fondation 30 Millions d’Amis a lancé une pétition pour demander que l’article 512-1 du Code pénal soit révisé et que les sanctions soient aggravées. Pour la signer, cliquez ici.

 

* * *

 

Sur le même sujet

 

Tout le monde doit signer cette pétition pour plus de sévérité contre la cruauté envers les animaux

 

 

Via : CBS WNCN

 

* * *

 

Chez Holidog, nous voulons améliorer la vie de nos compagnons : nous vous permettons de le laisser en famille d'accueil pendant vos voyages (testez la garde), de le combler avec une box chaque mois (une box offerte ici) et de lui donner le meilleur avec notre nouveau service d'alimentation ultra-premium livré en 1h (sur invitation seulement). Merci de nous faire confiance !

ADVERTISING