Ce chien vient d’être poignardé en pleine journée portes ouvertes de la SPA. Un appel à témoin est lancé

PUBLICITE

C'est une nouvelle affaire de cruauté qui bouleverse le monde de la protection animale. Samedi 1er avril, un jeune croisé Beauceron baptisé Inca a été retrouvé mort dans son box à l'occasion d'une journée portes ouvertes organisée par la Société protectrice des animaux (SPA) de Verson, dans le Calvados.

 

Le chien a été attaqué par l'un des visiteurs qui lui a porté un coup de couteau ou de tournevis dans la poitrine. Âgé de 3 ans, Inca a été retrouvé "dans une marre de sang dans son box" par l'un des bénévoles, explique Valérie Guenon, membre du conseil d’administration et secrétaire du bureau de la SPA de Basse-Normandie dans les colonnes de Ouest France.

 

 

Si les équipes de la SPA étaient d'abord convaincues que le chien s'était blessé tout seul, l'autopsie pratiquée par un vétérinaire à révélé qu'Inca a été "poignardé par une arme blanche ou un tournevis", de l'extérieur.

 

Sur sa page Facebook, la SPA de Basse-Normandie a partagé sa tristesse et sa colère :

 

Nous avons décidé de l'emmener aux urgences vétérinaires afin de comprendre ce qui lui était arrivé. Après autopsie, nous venons d'apprendre qu'INCA a été POIGNARDE, au niveau du coeur, dans son box.

 

Une vive émotion a ainsi submergé le personnel du refuge qui participait à cet évènement dans un esprit de convivialité et d'engagement, avec l'ambition de faire adopter le plus d'animaux possible.

 

SPA-basse-normandie-inca-poignard-2

 

Un appel à témoin partagé sur Facebook

 

La SPA de Basse-Normandie a déposé plainte ce mardi auprès de la gendarmerie de Verson et a lancé un appel à témoin sur Facebook.

 

"Après cet acte barbare et suite à cette cruauté gratuite nous lançons donc un appel à témoins si quelqu'un à vu ou sait quelque chose. La mort d'Inca ne doit pas rester impunie. Nous voulons savoir, et comprendre, pourquoi ? pourquoi lui ?", continue l'association. Le message diffusé par l'association a été partagé plus de 16 000 fois en quatre jours.

 

PUBLICITE