Ils mettent ce chien en cage et le jettent dans un étang. Les riverains s’indignent

ADVERTISING

L'incompréhension et l'indignation règnent depuis plusieurs jours à Cambron, dans la Somme. Mercredi 16 août, le corps sans vie d'un chien a été retrouvé dans l'étang municipal.

 

Source : Courrier Picard

 

L'animal, attaché dans une minuscule cage de 30 centimètres de côté, a été retrouvé en début de soirée par un ancien garde-chasse. Sa dépouille a été mise en terre près du plan d'eau le lendemain, comme le rapporte Le Courrier Picard. Claude Leblond, premier adjoint au maire de la commune, raconte la façon dont il a appris la terrible nouvelle :

 

J’étais en compagnie du maire lorsque nous avons été prévenus par un habitant de la commune, ancien garde-chasse, qu’un chien avait été retrouvé noyé dans l’étang communal. Je suis immédiatement parti pour faire le constat et prendre des photosLe chien avait été enfermé dans une cage de 30 cm de long, avant d’être jeté dans l’étang, c’était horrible à voir. […]

 

Si le chien était mort avant d’être placé dans la cage, les gens ne s’en seraient pas débarrassés comme cela. C’était vraiment un geste barbare. 

 

Si Claude Leblond ne sait pas depuis combien de temps le pauvre chien était décédé, il répond que "C’est difficile à dire car le pauvre chien était dans un triste état, mais je pense que c’est au minimum 72 heures avant que nous ayons reçu l’appel."

 

 

Choquée par cette macabre découverte, la municipalité a annoncé son intention de porter plainte pour que justice soit rendue. Cette triste histoire n'est pas la seule dans la région. Le même jour, un autre chien noyé a été retrouvé dans les eaux de la Somme à Camon, à une quarantaine de kilomètres de Cambron.

 

En France, l’article 512-1 du Code pénal prévoit une peine maximale de deux ans de prison accompagnés de 30 000 euros d’amende pour les tortionnaires d’animaux. Une peine insuffisante au regard des sanctions réservées à d’autres délits.

 

La Fondation 30 Millions d’Amis a lancé une pétition pour demander que l’article 512-1 du Code pénal soit révisé et que les sanctions soient aggravées. Pour la signer, cliquez ici.

 

* * *

 

Chez Holidog, nous voulons améliorer la vie de nos compagnons : nous vous permettons de le laisser en famille d’accueil pendant vos voyages (testez la garde), de le combler avec une box chaque mois (une box offerte ici) et de lui donner le meilleur avec notre nouveau service de nutrition (découvrez l'alimentation sur-mesure pour votre chien). Merci de nous faire confiance !

ADVERTISING