Ce chien défiguré par les coups et qui vivait dans moins d’1m² vient enfin de quitter l’enfer

ADVERTISING

Le 19 septembre 2017, l'association Fondation Assistance aux Animaux est intervenue dans un appartement parisien, suite à l'appel d'un voisin. Un homme était en train de battre son chien, dont les cris de douleur résonnaient dans tout l'immeuble. Ce n'est hélas pas la première fois qu'un tel déchaînement de violence se produit, mais la police, qui s'est déjà plusieurs fois rendue sur les lieux, n'a jamais pu pénétrer dans l'appartement, comme l'explique l'association dans un message sur sa page Facebook.

 

Cette fois-ci, les bénévoles, épaulés par la police, sont parvenus à forcer la porte. Le propriétaire de l'animal n'a absolument pas nié les faits et est même allé jusqu'à déclarer :

 

C’est mon chien, je fais ce que je veux !

 

Source : Fondation Assistance aux Animaux

 

Les volontaires ont découvert la pauvre bête terrorisée, recroquevillée derrière un vieux frigo et un lave-linge rouillé, dans un espace de moins d'1m². Le chien, âgé d'à peine un an, porte à l'évidence les marques des coups : son corps est recouvert de contusions et sa tête est déformée. Lorsque le propriétaire a enfin compris que l'animal risquait de lui être retiré, il a tenté de protester, et seule l'intervention des forces de police est a réussi à le maîtriser.

 

Source : Fondation Assistance aux Animaux

 

Le chien, rebaptisé Fennec, a depuis été pris en charge par la Fondation. Il a été hospitalisé durant plusieurs jours, avant d'être placé dans un des refuges de l'association. Fennec s'est révélé être un chien adorable et plein d'affection, malgré la terrible épreuve qu'il a vécue. Il est désormais proposé à l'adoption et attend sa nouvelle famille avec impatience.

 

En France, l’article 512-1 du Code pénal prévoit une peine maximale de deux ans de prison accompagnés de 30 000 euros d’amende pour les tortionnaires d’animaux. Une peine insuffisante au regard des sanctions réservées à d’autres délits.

 

La Fondation 30 Millions d’Amis a lancé une pétition pour demander que l’article 512-1 du Code pénal soit révisé et que les sanctions soient aggravées. Pour la signer, cliquez ici.

 

Source : Fondation Assistance aux Animaux

 

* * *

 

Chez Holidog, nous voulons améliorer la vie de nos compagnons : nous vous permettons de le laisser en famille d’accueil pendant vos voyages (testez la garde), de le combler avec une box chaque mois (une box offerte ici) et de lui donner le meilleur avec notre nouveau service de nutrition (découvrez l'alimentation sur-mesure pour votre chien). Merci de nous faire confiance !

ADVERTISING