Ce chien cruellement muselé avec du ruban adhésif n’en finit pas de « remercier » ses sauveurs

ADVERTISING

Carlos Carrillo, plombier de son état, et ses collègues, travaillaient sur un chantier à Robstown, au Texas (États-Unis), lorsqu'un détail a attiré leur attention.

 

Source : Carlos Carrillo

 

Au volant de leur véhicule, ils ont avancé en marche arrière vers la silhouette cachée dans l'herbe et ont alors constaté qu'il s'agissait d'un chien.

 

Les plombiers se sont approchés pour voir si l'animal allait bien, et ont constaté avec horreur que sa gueule avait été fermée avec du ruban adhésif, tandis que ses pattes étaient entravées par des tubes en plastique.

 

Source : Carlos Carrillo

 

Le coupable d'un tel acte de cruauté souhaitait à l'évidence tuer la pauvre bête. Les plombiers ont rapidement libéré l'animal en coupant ses liens.

 

Malgré cet indicent traumatique, le chien paraissait amical et affectueux. Carlos a confié au site américain The Dodo :

 

Il semblait aller bien. Il était très tendre et appréciait l'attention qu'on lui donnait. Il se trouvait sans doute là depuis environ un jour.

 

Source: Carlos Carrillo

 

Carlos et ses collègues ont emmené le chien de toute urgence à l'association Peewee's Pet Adoption, où l'équipe médicale l'a examiné avec soin. Fort heureusement, l'adorable toutou ne risque rien. Il est en bonne santé, malgré un cas de dirofirlariose.

 

Regardez sa tête. Il sait qu'il est sauvé !

 

Source: Carlos Carrillo

 

L'adorable chien se remet de sa terrible épreuve et sera bientôt proposé à l'adoption. Carlos et sa femme avouent songer à l'adopter s'il ne trouve pas immédiatement une famille pour l'accueillir.

 

Malheureusement, le coupable n'a pas été retrouvé, mais le chien aura au moins le bonheur de connaître la douceur d'un foyer.

 

Source : Peewee's Pet Rescue

 

En France, l’article 512-1 du Code pénal prévoit une peine maximale de deux ans de prison accompagnés de 30 000 euros d’amende pour les tortionnaires d’animaux. Une peine insuffisante au regard des sanctions réservées à d’autres délits.

 

La Fondation 30 Millions d’Amis a lancé une pétition pour demander que l’article 512-1 du Code pénal soit révisé et que les sanctions soient aggravées. Pour la signer, cliquez ici.

 

* * *

 

Chez Holidog, nous voulons améliorer la vie de nos compagnons : nous vous permettons de le laisser en famille d’accueil pendant vos voyages (testez la garde), de le combler avec une box chaque mois (une box offerte ici) et de lui donner le meilleur avec notre nouveau service d’alimentation ultra-premium livré en 1h (découvrez nos repas pour chien et chat). Merci de nous faire confiance !

ADVERTISING