Ce chat meurt après avoir été torturé avec de la colle chaude. La justice se mobilise

ADVERTISING

Début mars dernier, un chat de six ans, prénommé Sage, avait disparu de sa maison de Clearfield, dans l'Utah (États-Unis), avant de réapparaître quelques jours plus tard dans un état abominable.

 

cat-tortured-hot-glue-3 Source : Facebook/China Cassel

 

Sa propriétaire, China Cassel, témoigne sur Facebook :

 

Voici Sage. C'est notre chat. Il a six ans. C'est un chat d'extérieur, même s'il aime rester à l'intérieur. Ce matin, nous l'avons retrouvé, et son état nous a fait pleurer.

 

Il a été battu et torturé. Ses moustaches ont été coupées, sa fourrure a été tondue, ses côtes sont brisées et ses pattes sont cassées. Il ne peut pas marcher. Il ne peut pas parler. Il a été torturé avec de la colle chaude et avec du silicone. Ses yeux sont fermés. Il souffre énormément.

 

[…] Il a réussi à retrouver le chemin de la maison, c'est un véritable héros. Mais nous sommes profondément choqués que quelqu'un ait pu faire cela.

 

cat-tortured-hot-glue-2Source : Facebook/China Cassel

 

Consciente que Sage ne survivrait pas longtemps sans recevoir des soins urgents, sa famille l'a immédiatement emmené chez le vétérinaire, qui a fait tout son possible pour sauver le pauvre animal.

 

Le lendemain, les nouvelles étaient positives, et l'état de Sage semblait se stabiliser. Quand sa famille est venue lui rendre visite, il a réagi au son de leur voix. Cependant, cette amélioration n'était que temporaire, et le chat est décédé dans la soirée.

 

cat-tortured-hot-glue-4Source : Facebook/China Cassel

 

Choquée par tant de cruauté, sa famille ne parvient pas à comprendre les motivations du ou des coupables :

 

C'est difficile de se dire qu'un membre de la famille, qui vous a accompagné pendant toutes ces années, ne rentrera pas à la maison avec vous. La personne qui a fait ça ne devrait pas pouvoir dormir la nuit. Ils ont pris une vie. Animale ou humaine, une vie reste une vie.

 

Deborah Barnes, la présidente de l'association Human Society of Northern Utah, s'indigne :

 

Il souffrait tellement qu'il ne pouvait pas miauler. Il ne pouvait rien faire. C'est le pire cas de maltraitance que j'ai vu de toute ma vie. C'est horrible de savoir qu'une personne est capable de faire cela.

 

cat-tortured-hot-glue-5Source : Facebook/China Cassel

 

Une enquête a été lancée par la police locale pour trouver et punir le ou les meurtriers de Sage. Grâce à l'association, et à de généreux donateurs, une récompense de près de 50 000 dollars, soit environ 46 000€, a été mise en place pour être remise à quiconque permettrait de trouver les coupables.

 

Deborah Barnes conclut :

 

Nous allons trouver le coupable. Nous allons le trouver, peu importe les efforts que nous devront fournir.

 

En France, l’article 512-1 du Code pénal prévoit une peine maximale de deux ans de prison accompagnés de 30 000 euros d’amende pour les tortionnaires d’animaux. Une peine insuffisante au regard des sanctions réservées à d’autres délits.

 

La Fondation 30 Millions d’Amis a lancé une pétition pour demander que l’article 512-1 du Code pénal soit révisé et que les sanctions soient aggravées. Pour la signer, cliquez ici.

 

* * *

 

Chez Holidog, nous voulons améliorer la vie de nos compagnons : nous vous permettons de le laisser en famille d’accueil pendant vos voyages (testez la garde), de le combler avec une box chaque mois (une box offerte ici) et de lui donner le meilleur avec notre nouveau service d’alimentation ultra-premium livré en 1h (découvrez nos repas pour chien et chat). Merci de nous faire confiance !

ADVERTISING