Ce Berger-Allemand vient de mourir après 11 ans à veiller la tombe de son maître

berger allemand tombe
PUBLICITE

Lundi 19 février, en Argentine, un chien est décédé après avoir passé les 11 dernières années de sa vie à veiller la tombe de son maître. Ce Berger-Allemand, qui répond au nom de Capitán, nous prouve une fois de plus que le chien est le meilleur ami de l'Homme.

 

Source : CEN

 

Le chien, qui a été retrouvé dans les toilettes du cimetière, est décédé en raison d'une insuffisance rénale. Cristhian Stempels, un vétérinaire, a déclaré à La Voz, un journal argentin :

 

Le chien avait un rein endommagé, et ça lui posait problème depuis l'âge de 4 ans. Il recevait de la nourriture adaptée de la part de la FUPA (Fundación Protectora de Animales). Malheureusement, son âge et son état ont eu raison de lui. Nous étions sur le point de l’hospitaliser, mais il serait mort dans les bras des vétérinaires. Nous avons donc préféré le laisser vivre sa vie tout en prenant soin de lui au cimetière où il vivait et se sentait chez lui.

 

Avant sa mort, Capitán n'avait pas seulement des problèmes de reins qui le faisaient vomir fréquemment, il avait également perdu la vue au niveau de l'un de ses yeux et avait donc du mal à se déplacer.

 

Source : CEN

 

Capitán avait été adopté en 2005 par Miguel Guzman qui l'avait offert en cadeau à son fils, alors âgé de 13 ans. Un an après, Miguel Guzman est décédé et Capitán a disparu. Sa famille a d'abord imaginé qu'il s'était fait renverser par une voiture ou qu'il avait trouvé un nouveau foyer. Mais un jour, alors qu'ils rendaient visite à la tombe de Miguel Guzman, ils ont retrouvé Capitán.

 

La veuve de M. Guzman, Verónica Moreno, a raconté que son fils a commencé à crier pour appeler le chien, et c'est alors qu'il est venu, aboyant si fort que l'on aurait dit des pleures. Il les a ensuite suivis jusqu'à chez eux, mais il n'a pas fallu longtemps avant qu'il retourne sur la tombe de son maître :

 

Depuis ce jour, le cimetière est devenu la maison de Capitán.

 

Mais le plus incroyable dans cette histoire, c'est que Capitán n'avait absolument aucun moyen de savoir où se trouvait la tombe de son maître. Le cimetière se trouvait à plus d'un kilomètre du domicile familial situé à Villa Carlos Paz. Il ne les avait jamais accompagnés là-bas avant de s'enfuir.

 

Source : Clarin

 

Héctor Baccega, le directeur du cimetière, a indiqué que le chien était apparu seul un jour, et qu'il avait fait le tour du cimetière avant de trouver la tombe de son maître :

 

Personne ne l'a amené là. Mais ce n'est pas tout. Tous les jours à 18 heures, il allait s'allonger sur la tombe. Capitán faisait le tour du cimetière avec moi tous les jours, mais à chaque fois que l'heure arrivait, il se rendait au bout du cimetière pour retrouver la tombe de son cher maître. Ce chien nous a donné à tous une leçon. Je pense que les humains devraient davantage apprécier la mémoire de ceux qui nous ont quittés. Les animaux nous enseignent la fidélité.

 

Source : The Arch Deus

 

Capitán était un véritable symbole d'amour et de loyauté, et il a sans nul doute inspiré et ému toutes les personnes qu'il a croisées. Il sera enterré sur une petite place près du cimetière et un monument sera érigé en son honneur.

 

PUBLICITE