Cause animale : 11 grandes victoires en 2017 dans le monde

ADVERTISING

2016 a été une année chargée d'avancées en matière de défense et protection des animaux. Si beaucoup de choses restent hélas encore à faire, l'année 2017 lui a emboîté le pas, réservant son lot de victoires capitales à travers le monde, au nom de la cause animale. Retour sur douze mois faits de combats, de batailles et de succès.

 

1. Le gouvernement chinois interdit le commerce d'ivoire

Source : Global March for Elephants and Rhinos

La Chine, encore grand consommateur des produits en ivoire de contrebande, considérés comme le summum de la réussite sociale, a décidé de prendre position sur la question, en interdisant le commerce de l'ivoire sur son territoire. Si l'Empire du Milieu est pourtant signataire de Convention sur le Commerce International des Espèces de Faune et de la Flore sauvages menacées d’Extinction (Cites), rien n'était vraiment fait pour contrer le marché noir prolifique qui alimente les réseaux chinois. Les associations ont ainsi salué cette prise de position, alors que la situation des éléphants, chassés pour leurs défenses, reste dramatique : un pachyderme est ainsi massacré toutes les quinze minutes dans le monde.
En savoir plus

 

2. Le cirque Bouglione renonce aux animaux

Source : Valéry Hache

Une décision majeure pour l'une des plus grandes familles du cirque en France. André-Joseph Bouglione, petit-fils du célèbre Jospeh Bouglione, a annoncé au mois d'avril 2017 qu'il renonçait à mettre en scène des bêtes sauvages. Il explique que "par amour des animaux et respect du public", il a préféré accorder à ses pensionnaires une retraite bien méritée.
En savoir plus

 

3. Madrid dit non aux spectacles avec animaux sauvages

Source : Positivr

La capitale espagnole a rejoint, au moins de janvier, les nombreuses autres communes ibériques interdisant les spectacles de cirque avec animaux sauvages. Présentée par Ahora Madrid – parti de gauche dont est issue l’actuelle maire de la capitale espagnole – et le SPSOE (parti socialiste espagnol), la proposition de loi a été adoptée sans heurt. La tendance est définitivement à la prise de conscience : si en 2016, seules 8 communes madrilènes s'étaient prononcées contre l'exploitation des animaux, elles sont désormais plus de 50.
En savoir plus

 

4. La France met fin à la reproduction en captivité des orques et des dauphins

Source : Jo-Ann McArthur

Le 1e août 2017, le Conseil d'État a confirmé l'arrêté ministériel du 6 mai 2017, mettant un terme à la reproduction des orques et dauphins en captivité. Malgré le recours aussitôt déposé par les parcs, cette mesure a finalement été adoptée, sous les félicitations des associations. L'arrêté impose également en outre une augmentation de la taille des bassins, et bannit la pratique de "l'échouage", qui consiste à faire sortir de l'eau un animal en plein spectacle.
En savoir plus

 

5. Taiwan s'élève officiellement contre la consommation de viande de chien et de chat

Source : Dogster

En avril, un amendement sur la loi de bien-être animal a été proposé au gouvernement de Taïwan. Mesure phare : une amende particulièrement salée, s'élevant à 1150 euros, pour la vente et la consommation de viande de chat et de chien. Taïwan se démarque ainsi de plus en plus de la Chine en matière de protection des animaux. La mesure est cependant avant tout symbolique, tant la consommation de viande de chat et de chien s'est marginalisée sur l'archipel depuis de nombreuses années.
En savoir plus

 

6. Fin des spectacles de cirque avec animaux à New York

Source : Inhabitat

Le 21 juin, la ville de New York, aux États-Unis, a décidé de tirer un trait définitif sur les spectacles avec animaux dans les cirques. Au terme d'un vote quasiment à sens unique – 43 pour, 6 contre –, la Grosse Pomme a choisi la voie déjà empruntée par de nombreux pays et autres villes avant elle.
En savoir plus

 

6. Fermeture de la course de chiens "la plus cruelle du monde"


Source : Grey2K USA Worldwide

Le canidrome de Macao, tristement célèbre pour abriter la course de chiens la plus cruelle du monde, fermera enfin ses portes en janvier 2018. En 2010, pas moins de 30 chiens y avaient perdu la vie par mois, d'après une enquête menée par l'association Grey2K. Conditions de vie exécrables, animaux euthanasiés car trop vieux pour courir… les associations demandaient la fermeture de l'établissement depuis des années. Un programme sera mis en place pour replacer les quelques 650 chiens encore aux mains du canidrome.
En savoir plus

 

7. Les Baléares rejettent définitivement la corrida

Source : Jean-Marc Montegnies

En juillet, l'archipel des Baléares a dit stop à la tauromachie, en interdisant la mise à mort des taureaux et le versement de la moindre goutte de sang lors des "spectacles" de corrida. Cette loi vide ainsi de toute son essence cette dernière et la rend caduque. Les Baléares empruntent le pas à la Catalogne et aux Canaries, même si le gouvernement espagnol tente de protéger la corrida, considérée depuis 2013 comme patrimoine culturel.
En savoir plus

 

8. La Californie s'engage à mettre fin aux élevages "de la honte" et entend favoriser l'adoption dans les refuges

Source : ASPCA

Gros coup dur pour les "usines à chiots", ces établissements de production de chiens à la chaîne, en Californie. John Brow, le gouverneur de l'État, a en effet signé une proposition de loi interdisant formellement la vente de chats ou chatons issus de ces usines. Désormais, les animaleries doivent travailler de concert avec les refuges, afin de favoriser l'adoption d'animaux dans le besoin.
En savoir plus

 

9. La marque de luxe Gucci renonce à utiliser de la fourrure

Source : Getty

En octobre, Gucci a annoncé la fin de la fourrure dans ses collections, dès le printemps/été 2018. La marque travaillera main dans la main avec les associations HSUS, LAV, et Fur-Free Alliance (Alliance pour un monde sans fourrure), afin de s'assurer de la bonne mise en place de cet engagement au service du bien-être animal. Gucci n'est pas la première marque de luxe à suivre cette voie. Avant elle, Armani, HUGO BOSS ou Net-a-Porter ont également choisi de se passer de fourrure.
En savoir plus

 

10. L'Italie, l'Irlande et l'Inde interdisent les cirques avec animaux

Source : Valery Hache

Au mois de novembre 2017, l'Italie, l'Irlande et l'Inde ont rejoint la liste des 29 pays du monde interdisant totalement la présence des animaux dans les cirques. Désireuses de protéger le bien-être des bêtes que la captivité abîme inéluctablement, ces trois nations ont ainsi pris position. En France, si rien n'existe encore au niveau national, la ville de Bastia est cependant monté au créneau, en refusant la présence de cirque sur son territoire.
En savoir plus

 

11. La ville de Montréal revient sur l'interdiction des Pitbulls

Source : RSPCA

La mesure avait fait grand bruit à l'époque. La ville de Montréal, au Canada, avait en effet pris la décision, en octobre 2016, d'interdire la présence de trois races de chiens sur son territoire : American Staffordshire terrier, Staffordshire bull terrier et Pitbull terrier américain. Le texte préconisait la détention d'un permis, une vérification des antécédents de l'animal, la stérilisation, ainsi que le port obligatoire d'une muselière pour chaque sortie. L'adoption était également interdite, contraignant les refuges à pratiquer l'euthanasie. Une loi particulièrement drastique, donc, qui condamnait à mort de nombreux animaux. Fort heureusement, Montréal est revenu en arrière, et une nouvelle loi, pensée en collaboration avec des associations et des comportementalistes, devrait voir le jour en 2018.
En savoir plus

 

12. Liberté pour les deux derniers ours dansant du Népal

Source : World Animal Protection

Fin décembre, Rangila, 19 ans, et Sridevi, 17 ans, deux ours dansants, ont été libérés de leur cauchemar par les associations de protection des animaux Institut Jane Goodall au Népal et World Animal Protection, épaulées par la police. Les deux animaux, qui présentent d'importantes séquelles psychologiques, étaient contraints de danser pour divertir le public, au nom d'une tradition cruelle. Punis à la moindre faute, les ours étaient traînés via des cordes passées dans leurs narines percées, qui les blessaient profondément. Rangila et Sridevi étaient les deux derniers ours dansants du Népal. Malheureusement, d'autres animaux attendent encore d'être sauvés dans d'autres pays, comme la Grèce ou la Turquie.
En savoir plus

 

13. Les abattoirs doivent à présent répondre du délit de maltraitance

Source : L214

Le 21 décembre, le gouvernement a promis de prendre position sur la maltraitance animale dans les abattoirs, en annonçant que le délit de maltraitance, qui ne concernait jusqu'à présent que les animaux domestiques, serait également étendu aux abattoirs. Une belle victoire, donc, que l'association L214 n'a pas manqué de saluer. Malgré tout, cette avancée reste en demi-teinte. En effet, alors que le projet de loi imposant la présence de caméras dans les abattoirs aurait dû être adopté en fin d'année, il a finalement été reporté, faute à un calendrier peu favorable, selon Olivier Falorni, qui avait porté la proposition devant le Sénat après une enquête.

 

* * *

 

Chez Holidog, nous voulons améliorer la vie de nos compagnons : nous vous permettons de le laisser en famille d’accueil pendant vos voyages (testez la garde), de le combler avec une box chaque mois (une box offerte ici) et de lui donner le meilleur avec notre nouveau service de nutrition (découvrez l'alimentation sur-mesure pour votre chien). Merci de nous faire confiance !

ADVERTISING