Canicule : comment aider les animaux à faire face ?

ADVERTISING

Une vague de chaleur s'est abattue sur la France depuis plusieurs jours ; par endroit, le thermomètre dépasse même les 40 °. Du jamais vu dans l'Hexagone depuis 1974. Si les humains souffrent bien évidemment d'une telle canicule, ils ne sont pas les seuls : les animaux en sont également victimes. Non seulement les chats et les chiens, mais également les animaux sauvages et les Nouveaux Animaux de Compagnie.

 

Quelques petits gestes simples permettent cependant de leur venir en aide.

 

L'accès à l'eau

La question de l'eau est bien évidemment primordial. En cas de chaleur, il est indispensable de s'abreuver régulièrement pour éviter la déshydratation. Mais de fortes températures entraînent un assèchement de ces zones naturellement pourvues en eau, comme les mares ou les flaques.

 

Le premier réflexe à avoir est donc de rétablir l'accès à des points d'eau. Pour les petits mammifères, comme les hérissons, vous pouvez placer de petits récipients, pas trop profonds pour ne pas risquer de provoquer la noyade, dans votre jardin. Pensez à les placer à l'ombre. Attention cependant à ce qu'aucun prédateur n'ait pour habitude de roder dans les parages – en particulier les chats. Ce point d'eau à même le sol profitera non seulement aux hérissons, mais également aux oiseaux, aux abeilles et autres insectes.

 

Source : Parc Sainte-Croix

 

Bannissez les ventilateurs

On pourrait être tenté de placer un ventilateur devant la cage d'un rongeur pour lui permettre de s'aérer et de rester au frais. Il s'agit en réalité d'une très mauvaise idée. En effet, votre animal risque de prendre froid. Sachez que les Nouveaux Animaux de Compagnie (NAC), comme les lapins, chinchillas, etc., sont particulièrement exposés à la chaleur. Certains cas de mort subite existent.

 

Placez la cage dans dans la pièce la plus fraîche de la maison. L'idéal serait que l'animal puisse déambuler de lui-même pour se mettre en sécurité. Privilégiez les aliments humides comme des légumes riches en eau pour favoriser l'hydratation. Pour les lapins, vous pouvez par exemple leur mouiller les oreilles, mais ne les baignez jamais complètement.

 

Surveillez bien les signes du coup de chaleur : respiration difficile, hyperventilation, température corporelle élevée, au-delà de 39,5°. Il s'agit d'une urgence vétérinaire, à ne surtout pas négliger.

 

Enfin, attention à l'eau des poissons, si vous possédez des poissons d'eau froide ! Vérifiez que la température de l'eau n'augmente pas en utilisant un thermomètre. L'idéal est de se munir d'un régulateur de température ou d'un thermoplongeur avec thermostat.

 

Dans les zoos, les équipes animalières utilisent de gros glaçons où peuvent se trouver différents aliments – comme des fruits. Les parcs permettent également à leurs pensionnaires de demeurer dans des bâtiments climatisés. De manière générale, voici la règle d'or qu'il faut garder en tête pour lutter contre la chaleur : eau, air, ombre.

ADVERTISING