Californie : interdiction de la vente de fourrure

ADVERTISING

La Californie est le premier État des États-Unis à interdire la vente et la fabrication de vêtements ou objets en fourrure, comme le rapporte le site Sciences et Avenir. L’interdiction entrera en vigueur en janvier 2023.

 

Gavin Newsom, le gouverneur de la Californie, a déclaré le 12 octobre 2019, au moment de la signature de la loi :

 

Je viens de signer l’Assembly Bill (AB) 44 – l’une des lois les plus strictes en matière de droits des animaux de l’histoire des États-Unis -, faisant de la Californie le premier État du pays à interdire les nouvelles ventes de fourrure. Nous avons également signé un ensemble de projets de loi importants qui mettront fin au traitement cruel infligé à de nombreux animaux dans notre État.

 

Source : Pixabay

 

Il existe cependant quelques exceptions. En effet, l’interdiction ne touche pas les produits en fourrure usagée, les fourrures utilisées dans des rites religieux, ainsi que des rites tribaux, culturels et traditionnels de la culture amérindienne. Les vendeurs devront cependant conserver les factures durant un an.

 

Le terme fourrure ne désigne pas, selon les termes de la loi, les poils de chien ou de chat, la peau de vaches, daims, moutons, chèvres où se trouvent encore des poils, la peau d’animaux destinée au cuir, ainsi que les animaux destinés à la taxidermie. Enfin, les fourrures d’animaux tués légalement à la chasse peuvent être conservées.

 

Source : Pixabay

 

La loi prévoit des sanctions pour les contrevenants. En cas de vente illégale de produits en fourrure, une amende de 500 dollars (420 euros) sera délivré. La deuxième fois, l’amende s’élèvera à 750 dollars (540 euros). Enfin, la troisième fois, elle s’élèvera à 1000 dollars (840 euros). De nombreuses associations de protection ont salué la démarche californienne.

 

Mais la Californie n’en est pas à son premier coup d’essai en matière de protection animale. Elle a en effet déjà pris plusieurs mesures pour lutter contre la cruauté animale, à tous les niveaux, depuis de nombreuses années. Après l’interdiction de la vente en animalerie d’animaux issus d’élevages industriels, la Californie avait même interdit en 2018 la vente de foie gras dans tout l’État.

ADVERTISING