Caen : une interdiction des manèges à poneys est-elle possible ?

ADVERTISING

Le 3 mai s'ouvrira la traditionnelle fête de Pâques, à Caen. Pour l'occasion, s'installera également un manège à poneys vivants, une attraction présente à la foire depuis de nombreuses années, comme le rapporte le site d'informations 20 Minutes.

 

poneysSource : Valley Press

 

Mais la présence de ces poneys a déclenché la colère de l'association Stéphane Lambert pour la défense des droits des animaux, qui a demandé au maire de la ville ainsi qu'au préfet l'interdiction pure et simple de cette attraction. Sur son site, l'organisation s'insurge :

 

Cette attraction pour enfants consiste pour les animaux attachés à des barres en fer à tourner en rond les uns derrière les autres pendant de longues heures avec des enfants sur le dos. Ces équidés n’ont pas de nourriture ni d’abreuvement à proximité. Aussi, les poneys sont contraints de stagner dans leurs déjections.

 

La ville de Caen ne compte cependant pas répondre positivement à la demande de l'association et affirme qu'elle a pris des mesures en 2018. Elle impose ainsi aux propriétaires du manège que les animaux soient tenus en main pendant la promenade et mis à l'abri en cas d'intempéries. Elle a également exigé que seuls les enfants de moins de 10 puissent avoir accès au manège. Les marche-pieds sont aussi obligatoires, afin de ne pas faire souffrir inutilement les animaux au niveau du dos.

 

poneysSource : Nicolas Maeterlinck – BELGA

 

Des dispositifs qui ne satisfont pas Stéphane Lamart, le président de l'association. Il assure d'ailleurs que des militants sont prêts à manifester contre le manège à poneys durant toute la durée de la foire, du 3 au 26 mai.

ADVERTISING