Bouches-du-Rhône : un aigle empoisonné

PUBLICITE

Des analyses pratiquées sur un aigle retrouvé empoisonné au début de l’année 2021 à Saint-Chamas, dans les Bouches-du-Rhône, sont formelles. Le rapace est mort après un empoisonnement provoqué par un pesticide pourtant interdit à la vente, comme le rapporte le site d’informations 20 Minutes.


L’animal décédé est un aigle de Bonelli, une espèce protégée. Après les conclusions des analyses, une enquête a permis de rapidement remonter la piste d’un suspect, travaillant non loin du site où le cadavre du rapace a été retrouvé, à la fin du mois de mai 2022.

Source : Syndicat Mixte des Gorges du Gardon(SMGG)Guillaume Frechet


Les enquêteurs ont alors découvert un stock de produit insecticide, dont la vente est interdite en France depuis plus de dix ans en raison de sa très grande dangerosité. Du matériel servant à injecter du poison dans des appâts a également été retrouvé.


En 2021, seuls 42 couples d’aigles de Bonelli ont été recensés en France, et l’espèce est considérée comme en danger. L’Office français de la biodiversité, dans un communiqué, a rappelé :


Aujourd’hui encore on retrouve chaque année de nombreux animaux ayant succombé à un empoisonnement, car c’est toute la chaîne alimentaire qui peut être empoisonnée.


(Image d’illustration : MAXPPP)

PUBLICITE