Bolivie : des millions d’animaux ont péri dans les incendies

ADVERTISING

La Bolivie a connu de terribles incendies au cours de l’été 2019. Plus de quatre millions d’hectares sont partis en fumée, mais le bilan, du côté des animaux, est aussi très lourd, comme le rapporte le journal L’Express.

 

Source : AFP

 

Selon les estimations, plus de 2,3 millions d’animaux ont succombé aux flammes. Tous les espèces ont été touchées : reptiles, mammifères, oiseaux. Aucun n’a été épargné. Les secours ont retrouvé d’innombrables dépouilles entièrement carbonisées : tapirs, pumas, lézards, jaguars, tortues, animaux aquatiques. Ils n’ont eu aucune chance.

 

Sandra Quiroga, professeure au département d’ingénierie environnementale de l’Université nationale de la ville de Santa Cruz, confie son désarroi :

 

La forêt est totalement calcinée et les dégâts sont irréversibles. Jamais elle ne redeviendra comme avant.

 

Source : AFP

 

À l’heure actuelle, les incendies ne sont pas encore complètement maîtrisés. Certains pointent du doigt le gouvernement du président Eva Morales, qui, en encourageant la déforestation, a favorisé la prolifération des flammes. De leur côté, les autorités ont désigné les vents violents, la sécheresse ainsi que le déboisement illégal comme principaux responsables du départ des sinistres.

ADVERTISING