Beauvais : 10 tigres sauvés d’un cirque

ADVERTISING

L’association One Voice est parvenue à sauver dix tigres utilisés par les cirques, à Beauvais, un an après avoir porté plainte pour mauvais traitement contre leur propriétaire. La justice a finalement ordonné la saisie des animaux le 16 décembre 2020. Les fauves étaient détenus par un dresseur, qui les dissimulait dans un camion pour ne pas ébruiter la maltraitance dont ils étaient victimes. Ils Ils restaient également enfermés dans une petite cour à l’abri des regards.

 

L’association explique :

 

Notre enquête a montré qu’en un an chez le dresseur Masson (déjà accusé aux Pays-Bas et en fuite, pour mauvais traitements sur une éléphante, Betty, qui vient de mourir dans des conditions suspectes), jamais le « parc de détente » n’avait été monté. Ni avant ni après les « galas », comme il les appelle (un festival de cirque par-ci, par-là), ni l’été… mais uniquement pour faire illusion dans les journaux, le jour où nous avons, enfin, révélé publiquement les images du calvaire de ces grands félins.

 

Source : One Voice

 

Avant d’ajouter :

 

Nous devons rester prudents pour l’instant quant au diagnostic auquel s’attendre, mais les dix rescapés pourraient entre autres souffrir de surpoids, voire d’obésité liée notamment au manque d’exercice et de problèmes dus à la consanguinité. […] Dans le camion, ils étaient enfermés ensemble, jour après jour, eux qui ne supportent pas la promiscuité… Leur seul horizon se limitait à une surface de moins de 2 m2 chacun, pour près de 300 kilos de masse corporelle, sans occupation possible. Imaginez-vous cette vie, pour eux qui dans la nature règnent en solitaire sur un territoire de 200 km2, quand – nous ne le savons que trop bien à présent – pour un humain, rester chez soi pendant des semaines et voir une partie de ses libertés restreinte est déjà source de souffrances psychologiques.

 

Les tigres sont désormais en route vers le refuge partenaire de One Voice, Tonga Terre d’Accueil. Les animaux ont été confiés à l’association : elle assumera tous les frais pour les soins. Afin de financer la construction d’enclos adaptés, One Voice a lancé une cagnotte. Cliquez ici pour y participer. L’association continuera de se battre pour faire libérer les animaux des cirques et y interdire définitivement leur présence.

ADVERTISING