Ariège : quel destin pour les oursons de l’ourse tuée ?

PUBLICITE

Le 20 novembre 2021, un chasseur âgé de 70 ans a abattu une ourse en Ariège, près de Seix. L’homme a tiré pour se défendre après avoir été attaqué par le plantigrade, qui l’a mordu au niveau de la jambe. Si le chasseur est désormais hors de danger, la question du destin des deux oursons orphelin se pose.


Les deux animaux sont certainement âgés de 9 ou 10 mois. Selon l’association Pays de l’Ours, qui s’est exprimée dans les colonnes du Parisien :


Ils devraient pouvoir s’en sortir, trouver de quoi manger et se mettre ensuit à l’abri avant l’arrivée du froid, à la seule condition qu’ils rejoignent leur tanière sans être à nouveau inquiétés. S’ils avaient été un peu plus jeunes, il aurait certainement fallu aller les chercher pour les protéger, les faire grandir un peu avant de les remettre dans leur milieu naturel.


Source : Pixabay


Pour Alain Reynes, directeur de l’association, il n’est pas « pas préconisé de les retirer de leur milieu naturel ». Ils devraient ainsi être capables de se nourrir seuls et entrer en tanière par eux-mêmes afin d’hiberner durant l’hiver.


Une pétition a été lancée par Josy Dumas, une militante animaliste, pour demander l’arrêt des battues en zones d’ours. Elle indique :


Ce drame aurait cependant pu être évité, si les chasseurs avaient respecté le territoire de l’ours. Cette ourse suitée était connue des naturalistes dans le secteur : s’il s’avère que les chasseurs étaient conscients de sa présence, c’est très grave, car ils savaient le risque encouru.


La pétition a déjà recueilli plus de 40 000 signatures.

PUBLICITE