Ardèche : un aigle royal abattu

PUBLICITE

Le cadavre d’un tout jeune aigle royal a été retrouvé près du Mont Mézenc, en Ardèche, le 22 octobre 2021. Selon les informations de France Bleu, l’animal a été criblé de plombs.


La Ligue de Protection des Oiseaux a annoncé son intention de porter plainte contre X. L’aigle royal est une espèce protégée dans l’Hexagone et son abattage est strictement interdit.


Louis Granier, le président de la délégation territoriale de la Ligue de Protection des Oiseaux en Drôme Ardèche, s’insurge :


La personne qui fait les suivis s’est aperçu à la mi-septembre que l’aiglon ne bougeait plus sur le GPS. Un salarié de la LPO s’est rendu sur place et a retrouvé l’aiglon mort. Il a été emmené chez un vétérinaire, pour voir s’il ne s’agissait pas d’un empoisonnement. En passant une radio, il s’est aperçu qu’il était criblé de plombs


Source : Florian Veau


Avant d’ajouter :


Il y a sept ans, on se félicitait que l’aigle royal soit revenu dans les parcs des monts d’Ardèche, avec la naissance d’un aiglon. Et là, en 2021, on en a un qui est abattu. On est catastrophé.


Il existe actuellement seulement cinq couples d’aigles royaux en Ardèche. Louis Granier conclut :


Je ne m’avancerai pas en vous disant que c’est par malveillance. Peut-être, parfois, par méconnaissance. Toujours est-il qu’un rapace, surtout de la dimension d’un aigle, ce n’est pas si commun dans le ciel de l’Ardèche. On le reconnaît !


Image d’illustration : Virgile/Le Dauphiné Libéré/Maxppp

PUBLICITE