Après avoir perdu leurs mères, ce bébé singe et ces buffles se «réconfortent » mutuellement

ADVERTISING

Zumzum, un bébé vervet, espèce de primate africain, a malheureusement perdu sa mère avant d'être recueilli en mai 2017 par l'association Lamu Conservation Trust, située au Kenya, comme le rapporte le site américain The Dodo. Le singe avait été arraché de justesse au trafic d'animaux sauvages qui fait rage en Afrique.

 

Source : Lamu Conservation Trust

 

Il y a notamment fait la rencontre de deux petits buffles, qui ont eux aussi perdu leur mère et qui risquaient de finir sous les balles des braconniers. Les deux adorables bovins ont tout de suite accueilli Zumzum parmi eux, et leur passé similaire leur a permis de nouer des liens solides avec le primate.

 

Source : Lamu Conservation Trust

 

Le trafic d'animaux sauvages est un commerce particulièrement fructueux. Aux États-Unis, il brasse près de 15 milliards de dollars, selon les chiffres avancés par l’association Humane Society of the United States. Seul le trafic de stupéfiants fait "mieux". La plupart de ces animaux vendus illégalement après avoir été arrachés à l'état sauvage le sont sur Internet, et finissent en général dans des zoos privés ou des parcs décrépits qui ne sont que des attractions à touristes.

 

L'association Born Free, qui lutte contre ce trafic, explique :

 

Les chances d'être arrêtés sont minces, et les profits sont si importants, que les trafiquants d'animaux sauvages et les éleveurs prennent avec joie le risque de contrevenir à la loi – d'autant que les sanctions sont des amendes, ou au, pire, une courte peine de prison.

 

Source : Lamu Conservation Trust

 

Dans le cas de Zumzum, les braconniers n'hésitent pas à abattre les mères pour récupérer les bébés, très demandés. Les vervets, singes sociaux par excellence, vivent bien évidemment très mal la captivité et développent des troubles psychologiques, ainsi qu'une agressivité en grandissant.

 

Pour le moment, Zumzum profite de sa vie au sanctuaire avec ses deux nouveaux amis. Les bénévoles de l'association espèrent pouvoir le relâcher dans la nature et le voir intégrer une colonie de vervets. Ses sauveurs écrivent ainsi sur Facebook :

 

Jusqu'à ce qu'il retrouve ses congénères, Zumzum a le confort d'une famille peu habituelle et a formé des liens fort avec nos buffles. Il restera en sécurité avec l'équipe LCT jusqu'à ce qu'il soit prêt à retourner à la nature – là où est sa place.

 

Source : Lamu Conservation Trust

 

N'hésitez pas à faire un don à la Lamu Conservation Trust, via le site de la David Sheldrick Wildlife Trust dont elle dépend en cliquant ici !

 

Via : The Dodo

 

* * *

 

Chez Holidog, nous voulons améliorer la vie de nos compagnons : nous vous permettons de le laisser en famille d’accueil pendant vos voyages (testez la garde), de le combler avec une box chaque mois (une box offerte ici) et de lui donner le meilleur avec notre nouveau service de nutrition (découvrez l'alimentation sur-mesure pour votre chien). Merci de nous faire confiance !

ADVERTISING