Après avoir été kidnappée, sa chienne gestante lui est rendue grâce à Facebook

ADVERTISING

Si leurs dérives sont constamment décriées, les réseaux sociaux permettent parfois d'éviter des drames. Ce n'est certainement pas Laurent Vogler qui affirmera le contraire.

 

En effet, dans la nuit de samedi à dimanche, à Grasse, son berger suisse se fait enlever au sein même de sa propriété. Vers 2 heures du matin, Laurent entend Apollon aboyer au passage d'une voiture ; jusqu'ici, rien d'inhabituel. Mais le lendemain matin, en se réveillant, l'homme constate que sa chienne Athéna, qui attend 11 petits, a disparu.

 

Un bout de grillage était courbé vers l’intérieur de ma propriété. C’est quelqu’un qui connaît la maison et les chiens, sinon ils n’auraient pas cessé d’aboyer.

 

athena-apollon-1Source : NiceMatin

 

Laurent en est certain, les voleurs sont des gens que ses chiens connaissaient : «Ils n’aboient pas de la même façon lorsque c’est un inconnu ou une personne qu’ils ont déjà vue ou sentie». Il craint par ailleurs qu'Athéna ait été enlevée pour des trafics, puisqu'elle s'apprêtait à donner naissance à de nombreux chiots :

 

J’ai fait quelques recherches. Les voleurs emmènent les chiennes qui vont mettre bas en Italie. Là-bas, ils font pucer les chiots par un vétérinaire, puis reviennent les vendre en France. Un chien de race comme Athéna, au pedigree prestigieux – ses parents ont été tous les deux champions de France dans des concours canins – ça peut valoir beaucoup d’argent.

 

Déterminé à retrouver sa chienne, Laurent prévient immédiatement la police, puis lance l'alerte sur les réseaux sociaux.  Son message, partagé par des centaines de personnes, se répand alors à toute vitesse sur Facebook. Il raconte à Nice Matin : «J’ai été très étonné et très touché par la mobilisation des gens». 

 

Lundi, en fin de matinée, Laurent est devant son ordinateur en compagnie d’Apollon lorsque ce dernier se précipite dehors. Tandis qu'une voiture s'éloigne, ils retrouvent Athéna, laissée devant le portail. Quelques instants après, la chienne donne naissance à ses petits dans le jardin.

 

Soulagé, Laurent est convaincu que le "buzz" crée par son histoire sur Facebook a permis de faire pression sur les ravisseurs, qui ont dû faire marche arrière et ont ramené la chienne. Il affirme :

 

Si Facebook et les médias n’avaient pas été là, je ne l’aurais jamais retrouvée. Et puis les vétérinaires étaient prévenus. À la moindre apparition cela aurait été signalé.

 

RETROUVÉE
PERDUE "Athéna" chienne Berger Blanc Suisse à GRASSE
23/10/16 ~ nuit

Posted by Pet Alert Alpes-Maritimes 06 on Sunday, 23 October 2016

 

Plus de peur que de mal, donc, pour Athéna. Son histoire est la preuve, s'il en fallait une, qu'il est essentiel d'utiliser les réseaux sociaux pour maximiser les chances de retrouver un animal disparu.

 

La communauté Pet Alert rassemble ainsi plus d'un million de membres qui ont permis à 200 000 chiens et chats de retrouver leur foyer en quatre ans. Pour rejoindre la page de votre région, cliquez ici.

 

Via : 20minutes

 

*     *     *

 

Sur le même sujet

 

Les 7 retrouvailles les plus émouvantes de la rentrée. Parce qu’il faut toujours y croire

 

ADVERTISING