Angers : alerte aux cyanobactéries

ADVERTISING

Comme chaque été, certains points d’eau – fleuves, étangs, rivières – sont touchés par les cyanobactéries. Ces toxines sont libérées par des algues présentes dans l’eau douce, et prolifèrent ensuite dans l’onde. Elles sont malheureusement très dangereuse, comme le rapporte le site d’informations France 3.

 

Trois chiens en ont fait les frais après une baignade dans la Loire, dont une près de Ponts-de-Cé. Le chien d’un vacancier, qui a ingéré une petite boulette d’algues noires, est mort en quarante-cinq minutes, sans que rien ne puisse être fait pour le sauver.

 

Source : France 3 Pays de la Loire

 

Didier Boisseleau, directeur départemental de la protection des populations du Maine-et-Loire, explique :

 

[Les chiens] vont finalement tomber sur le côté et avoir des symptômes nerveux comme une intoxication avec des congestions. Il y a aussi un peu de diarrhée parfois et ils tombent très vite dans le coma.

 

Thierry Polato, ingénieur e l’Agence Régionale de Santé des Pays de la Loire, réalise régulièrement des prélèvements de contrôle.

 

On a découvert que, depuis ces années là, on avait un nouveau genre de cyanobactéries potentiellement toxiques qui sécrètent une toxine, un poison ans ses cellules et qui, si elle est ingérée, peut provoquer effectivement des risques.

 

 

Il existe deux types de cyanobactéries : les planctoniques et les benthiques.

 

Les planctoniques, on va retrouver ça plutôt sur les baignades qu’on a en eau douce dans le département, donc on va émettre d’autres recommandations voire aller jusqu’à l’interdiction de baignades. Sur les benthiques, on n’est pas sur le même type de toxine et le même type d’usage donc on va adapter nos recommandations en fonction de la situation.

 

Les autorités ont donc recommandé d’éviter toute activité nautique dans les zones touchées, et rappellent au passage que la baignade dans la Loire est de toute façon interdite.

ADVERTISING