Alpes-Maritimes : prison ferme pour avoir défenestré un chien

PUBLICITE

Un homme âgé d’une trentaine d’années a été condamné à de la prison ferme par le tribunal correctionnel de Nice, dans les Alpes-Maritimes, le 13 janvier 2022comme le rapporte le site de la Fondation 30 Millions d’Amis.


Le drame s’est déroulé à Menton, le 12 août 2021. Au cours d’une dispute, l’homme s’était emparé de Mala, la petite chienne Teckel de sa compagne, avant de la jeter par la fenêtre. Le corps de l’animal avait été retrouvé le lendemain sur le parking de l’immeuble.


Source : Pixabay


En première instance, l’accusé, un ouvrier du BTP, a été reconnu coupable des faits qui lui sont reprochés. Il a écopé d’une peine de prison d’un an, dont neuf mois de prison ferme, ainsi qu’une mise à l’épreuve de deux ans avec obligation de se faire soigner et de trouver du travail. Il a aussi reçu une interdiction définitive de détenir un animal. Enfin, il a été condamné à verser 1 000 euros de dommages et intérêts et 800 euros au titre des dispositions de l’article 475-1 du Code de procédure pénale à la Fondation 30 Millions d’Amis.


Le tribunal correctionnel est allé au-delà des réquisitions de la procureure, qui avait demandé un an de prison dont six mois de prison ferme. Me Xavier Bacquet, l’avocat de la Fondation 30 Millions d’Amis, conclut :


C’est une excellente décision, à la fois mesurée mais ferme, et qui correspond à la gravité des faits. Neuf mois ferme, ce n’est pas anodin.

PUBLICITE