Alpes-Maritimes : découverte d’une tortue alligator

PUBLICITE

Drôle de découverte pour un promeneur du parc départemental de Vaugrenier, situé près d’Antibes. L’homme contacte aussitôt Patrick Villardry, ex-président de la Société de défense des animaux, pour lui signaler la présence d’une tortue inhabituelle, comme le rapporte le site d’informations France 3.

 

Source : Patrick Villardry

 

Sur place, Patrick Villardy tombe sur une tortue alligator. Il explique :

 

C’est une espèce très rare, très dangereuse qui date des dinosaures. Elle est inconnue dans les Alpes-Maritimes. Elle n’avait rien à faire là. 

 

En effet, ce genre d’animal se trouve plutôt en Amérique du Nord, aux Etat-Unis et au Canada. Mais alors, que faisait-elle dans les Alpes-Maritimes ? Patrick Villardy a déjà une hypothèse :

 

Ce spécimen de tortue alligator a dû être abandonné par un particulier. On peut penser que son propriétaire l’a abandonnée au parc de Vaugrenier parce que la tortue devenait trop agressive. Elle a entre 15 et 20 ans. Mais ce genre de tortue peut vivre 70 ans, peser 90 kg, et n’a aucun prédateur.

 

Source : Patrick Villardry

 

La capture n’a pas été une mince affaire.

 

Elle était très agressive. J’ai dû prendre de grandes précautions pour l’attraper, par l’arrière. Sa mâchoire est si puissante qu’elle peut sectionner un doigt immédiatement.

 

La tortue a finalement été confiée à un particulier possédant un certificat de capacité. Elle devrait ensuite rejoindre un zoo marin.

 

Source : Patrick Villardry

 

La tortue alligator est inscrite à la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES). Elle est protégée depuis 1989.

PUBLICITE