Alpes : disparition du lièvre variable

ADVERTISING

Le manque de neige n’aura pas seulement raison du tourisme dans les Alpes. Il finira par pousser à la disparition le lièvre variable, une espèce de lièvre reconnaissable à sa belle fourrure blanche, comme le rapporte le site d’informations France Bleu.

 

Le lièvre variable change de couleur de pelage pour se confondre avec la neige et échapper ainsi à ses prédateurs naturels que sont le renard, l’hermine ou l’aigle. Mais alors que sa fourrure change de couleur, ce n’est pas le cas des paysages, en raison du manque de neige. Et le lièvre variable devient alors très facilement repérable au milieu des prairies.

 

Source : Getty

 

Alain Peker, président de l’Association des Accompagnateurs En Montagne de France, confie avec désarroi :

 

Leur avantage contre la prédation devient un désavantage. On se retrouve avec des lièvres variables en début de saison qui sont tout blanc en milieu de prairie. Les prédateurs les voient et donc se régalent. C’est une population qui est amenée à disparaître.

 

Une première estimation, effectuée il y a cinq ans, en 2015, annonçait que le lièvre variable serait en danger d’ici dix ans, donc en 2025. Hélas, le réchauffement climatique semble avoir accéléré le processus.

ADVERTISING