Algérie : un tigre tué puis dépecé

ADVERTISING

Triste fin pour un titre du parc d’attraction Meassaoudi Park à Touggourt, situé dans le sud-ouest de l’Algérie, comme le rapporte le site d’informations France 24.

 

Le félin s’est échappé de l’établissement le jeudi 15 août 2019. Son cadavre a été retrouvé quelques heures plus tard : l’animal a été abattu par la gendarmerie, avant d’être dépecé par des habitants. Les images, diffusées massivement sur les réseaux sociaux, ont choqué un grand nombre d’internautes algériens.

 

Un tigre s’évade du zoo et se fait abattre par les militaires

🔴🇩🇿 Un Tigre s’est évadé ce matin du parc zoologique de Touggourt. 🐅
Quelques heures plus tard, il a été abattu par les militaires sous les cris des citoyens : « جيش شعب خاوة خاوة »
À vous la parole.

Publiée par Dzair Daily sur Jeudi 15 août 2019

 

Le tigre était âgé de 11 mois. Il est parvenu à s’enfuir en raison d’une porte de cage mal fermée. De nombreux habitants se sont calfeutrés chez eux après sa fuite, de peur d’être attaqués. Un pompier, qui a participé à la traque, s’est réjoui de la mort de l’animal, qui n’a fait aucun blessé au cours de sa cavale :

 

Après tout, c’est un animal sauvage.

 

Une opinion qui ne semble pas du tout partagée par les internautes. Certains se sont demandés pourquoi le tigre n’avait pas été anesthésié pour être immobilisé. La peau du félin a été remise à son propriétaire.

ADVERTISING