6 règles à connaître pour aider votre chien à surmonter le deuil d’un autre animal

ADVERTISING

Il arrive souvent que plusieurs animaux partagent notre vie en même temps. Mais que faire lorsque l'un d'entre eux disparaît ?

 

Perdre un animal est toujours une épreuve difficile pour la famille, mais on oublie parfois trop souvent celui qui reste et qui lui aussi subit un deuil. Il est ainsi très important de garder un œil sur votre chien après la mort de son ou ses compagnons, afin de pouvoir identifier les signes de détresse et l'aider en conséquence.

 

Source : Instagram/nashdoggie

 

 

1. Faites-le assister aux derniers instants

Cela pourra sans doute sembler étrange, voire macabre, d'agir ainsi, mais emmener votre chien lors de l'euthanasie de son ami peut en réalité aider votre compagnon à quatre pattes. Les chiens sont des animaux très intuitifs, et pouvoir constater de visu la mort de son camarade de jeu lui fera comprendre ce qui arrive et l'empêchera de s'interroger sur son absence. Cela pourra aussi réconforter l'autre animal dans ses derniers instants de vie.

 

2. Observez les changements de comportement

Un changement de rythme de sommeil ou de nourriture, une absence d'intérêt dans les jeux qu'il apprécie normalement, des tentatives de retrouver son ami disparu, une incapacité soudaine à rester seul… Autant de signes qui doivent vous alarmer et annoncer une période de deuil.

 

Source : Instagram/happydawgmobiledoggr

 

Veillez à ce que votre chien se nourrisse correctement. Une absence d'appétit est un signe de détresse.

 

3. Gardez vos habitudes

Ce conseil pourra vous être d'une grande aide si vous arrivez à remarquer que votre chien se comportent différemment. Cela le rassurera également d'avoir une routine qui lui est familière.

 

4. Essayez de ne pas encourager les comportements indésirables

Bien qu'il soit naturel de vouloir réconforter votre chien lorsque celui-ci souffre, il est tout aussi important de veiller à ne pas récompenser les comportements que vous ne tolérez pas en temps normal : trier sa nourriture ou hurler à la mort, par exemple. Pour votre chien, cela sera synonyme d'attention. Continuez à encourager votre animal lorsqu'il se comporte bien et donnez-lui autant d'amour qu'avant.

 

Source : Elena Kniazeva

 

5. Permettez aux chiens restants d'établir une nouvelle hiérarchie

Si votre famille compte encore plusieurs chiens après la mort d'un de vos compagnons, les animaux survivants chercheront à établir une nouvelle structure sociale. À moins qu'ils ne se blessent ou menacent d'autres membres de la famille, il n'y aura rien d'inquiétant dans leurs grognements, leurs provocations ou leurs aboiements.

 

6. Laissez faire le temps

La chose la plus importante est de lui donner le temps de faire son deuil. Perdre un compagnon est difficile pour les chiens à deux échelles. D'abord parce qu'ils perdent un ami, et ensuite car ce décès affecte le moral de leurs humains. Avec le temps, votre chien retrouvera son caractère.

 

Si vous désirez accueillir un autre chien après la mort d'un de vos compagnons, sachez qu'il est préférable d'attendre au moins trois mois. Ainsi, votre chien ne se montrera pas territorial envers le nouvel arrivant.

 

Source: Instagram/ARay

 

Si jamais votre animal persiste dans des comportements de deuil ou s'il devient difficile à gérer, consultez un vétérinaire ou un comportementaliste canin.

 

ADVERTISING