52 babouins s’échappent de leur enclos au Zoo de Vincennes, le parc est évacué

zoo de vincennes
PUBLICITE

Ce vendredi après-midi, le zoo de Vincennes a du complètement être évacué en raison d'une échappée de babouins dans son enceinte. 52 babouins sont en effet parvenus à sortir de leur enclos, forçant la direction à déclencher un plan d'urgence de grande ampleur.

 

Un premier singe a été repéré dans un couloir de service en fin de mâtinée par un des soigneurs du zoo. Dès l'alerte lancée, le plan de secours à été déployé. Les sapeurs-pompiers, la police nationale et la préfecture ont immédiatement été prévenus et les visiteurs ainsi que le personnel évacués ou mis à l'abri.

 

 

Le temps de mettre en place le plan de capture, 52 babouins avaient commencé à se balader dans l'enceinte du zoo. Une source policière raconte au journal Le Parisien  :

 

Nos collègues les encerclent. Ça peut être dangereux. Il ne faut pas qu’ils sortent du parc. 

 

Par chance, les babouins n'ont pas eu le temps de sortir de l'enceinte du zoo de Vincennes. La direction précise même que "les animaux n’ont jamais eu accès au circuit de visite du parc, il n’y a jamais eu de contact avec le public". Tous étaient en effet, dans les coulisses, au niveau du grand rocher qui domine le parc.

 

babouinSource : Hugo Mathy/AFP

 

A l'aide de filets, 49 singes ont pu être capturés et remis dans leur enclos. Actuellement trois primates sont encore en liberté, toujours dans une zone inaccessible au public selon Le Parisien.

 

Cette histoire fait écho à celle de Mévy, la tigresse échappée d'un cirque dans le 15ème arrondissement de Paris en décembre dernier qui avait été abattue, relançant ainsi le débat sur la captivité des animaux sauvages.

 

 

 

Cette fois encore, la place d'animaux sauvages au sein des zoos est remise en cause par les associations. L’association Code animal milite notamment pour l’abolition des zoos et de toute forme de captivité animale.

 

Elle référence par exemple tousles parcs où des « événements marquants touchant les animaux » ont eu lieu, comme des vols, des décès anormaux ou des accident dans un « carnet noir des zoos ».

Via : Le Parisien

PUBLICITE