323 rennes succombent à la foudre au même moment. Un phénomène rarissime

PUBLICITE

Le 26 août dernier, une sévère tempête s'est abattue sur le centre de la Norvège. Vents violents, pluies diluviennes…le phénomène météorologique était d'une rare intensité.

 

rennes-sauvages-morts-eclair-5Source : Agence norvégienne de l'Environnement

 

Au pic de la tempête, la foudre a tragiquement tué un troupeau de près de 300 rennes sauvages, près de la région d'Hardangervidda. Ces animaux ont l'habitude de se tenir très proches pour affronter les intempéries ; un comportement qui leur a valu d'être tous terrassés au même instant par la violence de la frappe, selon l'Agence norvégienne de l'Environnement (ANE).

 

rennes-sauvages-morts-eclair-6Source : Agence norvégienne de l'Environnement

 

Knut Nylend, le porte-parole de l'ANE, est aussi celui qui a découvert les rennes morts, lors d'une inspection de routine dans les environs. Il a expliqué à l'agence Associated Press :

 

Nous avons déjà observé des animaux mourrir à cause de la foudre, mais jamais à cette échelle. Nous ne savons pas s'il s'agit d'un seul éclair ou de plusieurs, nous ne pouvons que spéculer.

 

rennes-sauvages-morts-eclair-2Source : Agence norvégienne de l'Environnement

 

L'ANE a précisé que 70 des animaux décédés étaient des jeunes et que cinq d'entre eux ont dû être euthanasiés des suites de leurs blessures. Des prélèvements seront effectués pour tenter d'en savoir davantage sur ce phénomène rarissime.

 

 

Selon les statistiques de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), les rennes sont considérés comme une espèce "vulnérable". Depuis ces vingt dernières années, les populations à l'état sauvage ont décliné de 40 pour cent. Aujourd'hui, on compterait environ 2,8 millions de rennes, principalement présents en Alaska et dans le nord du Québec.

PUBLICITE