30 000 chiens bientôt abattus pour être consommés en toute impunité dans cette région d’Inde

ADVERTISING

Après l'horrible festival de Yulin en Chine et plus récemment encore, celui du Bok Nal en Corée du Sud, c'est au tour de l'Inde de faire tristement parler d'elle concernant l'effroyable commerce de la viande de chien.

 

Si le sujet y demeure tabou, on estime à 30 000 le nombre de chiens cruellement abattus en Inde chaque année à des fins alimentaires, bien que la loi du pays interdise la pratique. Certains États du pays consomment de la viande canine en quantités relativement importantes, comme dans le Nagaland, où cette dernière est considérée comme une spécialité locale.

 

dog-meat-nagaland-1Source : @Dailymail

 

Plusieurs associations de défense des animaux sont actuellement en campagne pour y rendre l'interdiction du commerce de viande canine effective et pour ainsi mettre un terme au traitement inhumain dont sont victimes les chiens dans la région.

 

L'ONG Humane Society International a récemment publié une série de vidéos glaçantes montrant comment les chiens – ayant, pour la plupart, été volés à leurs propriétaires – sont entassés depuis leur capture jusqu'au moment où ils seront sauvagement abattus.

 

Source : @Dailymail

 

Sur ces images tournées dans la ville de Kohima, les animaux ont le museau fermement bâillonné afin de les empêcher de crier, puis sont entassés dans de grands sacs dans l'attente d'être abattus, les uns devant les autres, à coups de matraque. Certains chiens passent ainsi plusieurs heures à assister à l'insoutenable spectacle de leurs camarades se faisant battre à mort, avant d'être eux-mêmes exécutés.

 

NG Jayasimha, le directeur d'Humane Society International en Inde, décrit ces scènes comme figurant parmi "les actes les plus inhumains dont [il ait] été témoin envers les animaux". Les regards pétrifiés et emplis de désespoir de ces chiens le hantent encore aujourd'hui.

 

Source : @Dailymail

 

L'association de défense des animaux a écrit aux autorités du Nagaland en leur demandant d'implémenter des mesures d'urgence pour enrayer efficacement la vente et la consommation de viande canine. Si cette dernière est formellement interdite en Inde, elle dispose d'un statut plus flou dans certains États de l'Est du pays.

 

Selon le Times of India, la viande de chien y demeure assez populaire en raison des qualités nutritionnelles qui lui sont attribuées.

 

NG Jayasimha conclut :

 

Ceci réitère le besoin urgent de faire adopter par le gouvernement indien des mesures de protection effectives contre le cruel abattage de chiens, dont les auteurs n'encourent actuellement qu'une amende d'une somme dérisoire.

 

Les autorités du Nagaland travailleraient désormais à l'élaboration et à l'implémentation de nouvelles politiques locales qui permettraient de bannir définitivement la viande de chien ; cependant, aucune mesure concrète n'a encore été adoptée par le Département des Affaires Municipales (MAD).

 

d4aernj_1468475662

 

Vous pouvez vous aussi contribuer à lutter contre ces ignominies en signant la pétition en ligne lancée par Human Society International.

ADVERTISING