12000 km plus tard, ces 110 chiens destinés à être mangés au festival de l’horreur découvrent leur nouvelle vie

ADVERTISING

Quelques jours seulement avant le début du festival de Yulin, en Chine, où près de 10 000 chiens sont abattus pour être consommés, l'association américaine Humane Society International (HSI) avait réalisé un sauvetage d'ampleur.

 

Quelques 110 chiens ont été arrachés à la boucherie in extremis. Ils ont passé plusieurs mois dans un refuge chinois financé par HSI où ils ont pu se remettre complètement. Cette semaine, ils sont enfin arrivés au Canada et vont pouvoir être proposés à l'adoption.

 

HSI-chiens-sauvetage-yulin-canada-8Source : HSI

 

Source : HSI

 

Rebecca Aldworth, directrice de l'association, explique dans un communiqué :

 

Ces chiens ont enduré un niveau de cruauté que la plupart des gens ne sont même pas en mesure d’imaginer. Lorsque nous les avons trouvés, les chiens étaient entassés dans des cages si étroites qu’ils ne pouvaient pas bouger. Ils pouvaient voir d’autres chiens battus ou tués devant leurs yeux. Ils étaient déshydratés, émaciés, blessés et misérables lorsqu’ils ont été secourus.

 

Source : HSI

 

Les 110 chiens ont été répartis dans trois villes canadiennes. 37 sont arrivés dans les locaux de la Société pour la prévention de la cruauté des animaux de Montréal et les autres ont été placés dans plusieurs refuges situés à Ottawa et King City, dans la province de l'Ontario.

 

Ils ont tous bien supporté le voyage et seront disponibles à l'adoption dès début janvier pour la plupart. Si vous vivez au Canada et souhaitez offrir une nouvelle vie à ces chiens miraculés, vous pouvez contacter HSI ici.

 

Source : HSI

 

Chaque année à Yulin, des milliers de chiens et de chats sont tués dans des conditions extrêmement sommaires pour servir de repas aux visiteurs et riverains qui attribuent à cette viande des propriétés médicinales. Avant d'être sacrifiés, ils parcourent pour la plupart des centaines de kilomètres entassés dans des cages minuscules, sans eau ni nourriture.

 

HSI, aux côtés d'autres associations locales et internationales, se bat pour faire évoluer les consciences. Signe encourageant, la consommation de viande de chien a cessé de faire l’unanimité en Chine et elle décline depuis plusieurs années.

 

Si le pays demeure le plus gros consommateur (20 millions de chiens y sont abattus chaque année), les autorités chinoises ont pris conscience de la mauvaise image véhiculée par cette pratique.

 

HSI-chiens-sauvetage-yulin-canada-1Source : HSI

 

Interrogée par Paris Match, Brigitte Auloy, chargée de mission de la Fondation Brigitte Bardot, explique :

 

Deux millions de Chinois s’y opposent et 31 députés ont proposé au gouvernement d’interdire cette consommation et les traditions barbares qui s’y rapportent comme le festival de Yulin. Une pression internationale est une aide précieuse pour mettre fin au massacre.

 

Pour aider les associations qui se battent sur le terrain et maintenir la pression sur les responsables politiques alors que l'édition 2017 du festival de Yulin se tiendra en juin prochain, vous pouvez signer cette pétition. Vous pouvez également soutenir l'association HSI en cliquant ici.

 

* * *

 

Chez Holidog, nous voulons améliorer la vie de nos compagnons : nous vous permettons de le laisser en famille d’accueil pendant vos voyages (testez la garde), de le combler avec une box chaque mois (une box offerte ici) et de lui donner le meilleur avec notre nouveau service de nutrition (découvrez l'alimentation sur-mesure pour votre chien). Merci de nous faire confiance !

ADVERTISING