Un chat vient d’être torturé à mort en plein centre-ville. La Fondation Brigitte Bardot se mobilise

PUBLICITE

C’est une nouvelle affaire de cruauté qui secoue le monde de la protection animale. Dans la nuit de mardi à mercredi, un chat a été torturé à mort dans le centre-ville de Draguignan, dans le Var.

 

Des faits « inqualifiables »

Selon Var Matin, qui rapporte ces « faits inqualifiables », il s’agirait d’un groupe de « jeunes » toujours non identifiés qui auraient pris un chat pour cible entre 1 h 30 et 5 heures du matin sur la place aux Herbes. L’animal a été battu et mutilé avec des tessons de bouteilles et ses yeux auraient même été arrachés.

 

chat-torture-draguinan-1

La place aux Herbes, à Draguignan. Source : Var Matin

 

Ce sont les bénévoles de l’association locale Les Amis des chats de Draguignan qui ont retrouvé la dépouille du félin au petit matin et qui ont dressé la liste difficile des brutalités qu’il a subies.

 

« Quelques personnes ont vu et entendu le supplice de ce chat et au matin la scène était macabre. Nous sommes ulcérés par de tels agissements et avons une pensée profonde pour les résidents qui sont dans le chagrin », a précisé l’association sur Facebook.

 

« Peur des représailles »

Selon Alain Manjard, président de l’association de protection animale, plusieurs riverains auraient assisté à la scène depuis chez eux, sans alerter les forces de l’ordre par peur des représailles.

PUBLICITE

 

Soupçons que la presse locale semble confirmer puisque Var Matin relate le témoignage d’une habitante du quartier sous le choc qui aurait entendu dans la nuit « attrape le chat, attrape le chat », et n’aurait pas osé lancer l’alerte.

 

chat-torture-draguinan-2

Un chat de type européen (photo d’illustration). Source : Pixabay

 

Interrogé par le quotidien varois, Jean-Michel Cicerello, commandant de police à Draguignan, est revenu sur l’attitude des riverains :

 

Nous avons du mal à comprendre que les gens témoins de ces actes, ou d’autres, ne viennent pas à nous. Prévenue à temps, une patrouille se serait rendue sur place et aurait peut-être évité cette scène monstrueuse. Que les gens arrêtent de se cacher derrière la peur des représailles. Car quand tout un quartier se révolte, elle n’existe pas…

 

Prolifération des chats errants à Draguignan

L’association Les Amis des chats a en outre déploré la prolifération des chats errants dans la ville de Draguignan. « Malgré nos efforts acharnés de stérilisation, les chats prolifèrent à Draguignan », a-t-elle précisé.

 

La Fondation Brigitte Bardot partie civile

L’équipe des Amis des chats n’a pas manqué de porter plainte et les forces de police ont ouvert une enquête. La Fondation Brigitte Bardot a annoncé ce jeudi 1er juin qu’elle se porterait partie civile.

 

 

Une pétition pour demander justice

Une pétition a par ailleurs été lancée sur la plateforme Change.org, réclamant que « justice soit rendue ». Pour la signer, cliquez ici.

 

Image de couverture (photo d’illustration) : Pixabay

 

* * *

 

Chez Holidog, nous voulons améliorer la vie de nos compagnons : nous vous permettons de le laisser en famille d’accueil pendant vos voyages (testez la garde), de le combler avec une box chaque mois (une box offerte ici) et de lui donner le meilleur avec notre nouveau service d’alimentation ultra-premium livré en 1h (découvrez nos repas pour chien et chat). Merci de nous faire confiance !

PUBLICITE