Les images choquantes d’un dauphin de cirque transporté dans une caisse avec une simple serviette humide

PUBLICITE

Si les dauphins vivent dans l’eau, ce n’est pas par choix, mais parce que leur organisme ne peut survivre autrement. Cela semble être une évidence. Ce ne l’est pourtant pas pour ces employés de cirque indonésiens, qui ont jugé approprié de transporter deux dauphins dans des caisses de transport, sur de simples civières en tissu humides.

 

cirque-ambulant-dauphins-1Source : JAAN / Dolphin Project

Les images des cétacés se faisant extraire de la soute de l’avion, quasi-inconscients après avoir passé plusieurs heures hors de l’eau, ont scandalisé les défenseurs des animaux et de nombreux internautes.

 

Les dauphins devaient se produire dans le cadre d’un cirque ambulant en Indonésie, où ces sortes de parcs aquatiques nomades sont très répandus. Ils effectuent des tournées à travers le pays, érigeant bassins et scènes éphémères où les mammifères marins sont forcés d’effectuer toutes sortes de tours.

 

 

cirque-ambulant-dauphins-2Source : JAAN / Dolphin Project

 

PUBLICITE

C’est dans ce contexte que la troupe et ses animaux effectuaient le voyage de Jakarta jusqu’à Balikpapan, où avait lieu le prochain spectacle. Pour ce faire, le staff s’était contenté d’enrouler les dauphins dans des serviettes mouillées. À leur arrivée, toute l’eau s’était évaporée, laissant les cétacés dans un état léthargique.

 

 

Femke Den Haas, fondatrice du Jakarta Animal Aid Network (JAAN), explique au site The Dodo :

 

C’est le summum de la cruauté. Les dauphins sont censés vivre dans l’océan, qui rend leurs corps légers. Lorsqu’ils sont hors de l’eau, ils ressentent la pesanteur, qui leur cause d’intenses douleurs. Le bruit est également un facteur de souffrances pour eux, de même que le stress auquel ils sont exposés. Cela peut les tuer. 

 

Une fois arrivés à destination, leur calvaire est loin d’être terminé. Ils sont ensuite conduits en camion jusqu’au lieu où sera monté le cirque et placé dans des piscines en plastique. S’ils sont, certes, enfin dans l’eau, la surface de leurs bassins est dérisoire. L’eau y est très peu profonde, remplie d’eau salée artificielle et de chlorine.

 

cirque-ambulant-dauphins-4Source : JAAN / Dolphin Project

 

La qualité déplorable de cette eau ne va pas sans causer aux cétacés toutes sortes de problèmes de santé : la chlorine leur brûle les yeux et est à l’origine de bon nombre d’infections cutanées.

 

Mais ce n’est rien comparé au stress auxquels les dauphins et autres animaux marins sont exposés lors des spectacles. Si leur capacité à jouer avec des anneaux, rattraper une balle ou faire des tours sur eux-mêmes épate le public, l’envers du décor de ces accomplissements est peu reluisant.

 

cirque-ambulant-dauphins-3Source : JAAN / Dolphin Project

 

Pour leur apprendre à réaliser ses numéros – qui sont à mille lieues de leurs aptitudes naturelles – les dresseurs doivent recourir à des méthodes d’apprentissage strictes, souvent basées sur l’usage de la violence, et qui épuisent les animaux.

 

Une fois le spectacle terminé, les dauphins sont placés dans ces caisses de transport direction la prochaine ville de représentation.

 

cirque-ambulant-dauphins-5Source : JAAN / Dolphin Project

 

Ce stress intense et contenu, inhérent au mode de vie qui leur est imposé, réduit considérablement leur espérance de vie, selon Femke Den Haas. Alors que dans son habitat naturel, un dauphin vit en moyenne 40 ans, l’activiste constate que rares sont les dauphins de cirques ambulants qui dépassent les 5 ans.

 

Son association Jakarta Animal Aid Network (JAAN), en coopération avec le Dolphin Project, oeuvre sans relâche pour mettre un terme à cette cruelle industrie dans le pays. L’un des moyens d’y parvenir est de faire pression sur la compagnie aérienne Sriwijaya Air, à bord de laquelle sont transportés les dauphins. Une vidéo similaire à la précédente, datant de 2013 et ayant été tournée dans un avion de la Garuda, avait poussé la compagnie aérienne à s’engager à ne plus jamais transporter de dauphins dans un tel contexte.

 

Une source d’espoir pour que cesse définitivement ces pratiques, qui sont pour Femke Den Haas le « pire cauchemar de tout dauphin ».

 

Pour venir en aide aux dauphins victimes des cirques en Indonésie, vous pouvez signer cette pétition (en anglais).

 

Via : TheDodo 

 

* * *

 

Chez Holidog, nous voulons améliorer la vie de nos compagnons : nous vous permettons de le laisser en famille d’accueil pendant vos voyages (testez la garde), de le combler avec une box chaque mois (une box offerte ici) et de lui donner le meilleur avec notre nouveau service d’alimentation ultra-premium livré en 1h (sur invitation seulement). Merci de nous faire confiance !

 

* * *

 

Sur le même sujet

 

36 ans plus tard, l’orque la plus solitaire du monde est toujours captive de ce minuscule bassin

 

PUBLICITE