La cruelle vengeance contre la mère du « taureau assassin » suscite colère et indignation

PUBLICITE

Depuis samedi, l’Espagne est sous le choc après la mort du torero Victor Barrio dans l’arène de Teruel, tué par un coup de corne fatal du taureau baptisé Lorenzo.

 

Il s’agit du premier décès d’un torero espagnol depuis trente ans et, sans surprise, les débats autour de la corrida semblent déjà intensément relancés.

 

Les défenseurs des animaux du monde entier ont ainsi appelé à ce que ce décès tragique impose une prise de conscience et conduise à l’abolition définitive de cette tradition barbare.

 

victor-barrio-corrida-torero-1Source : @Abaca

 

Mais l’indignation est montée d’un cran lorsque le grand quotidien espagnol El País a révélé hier, dimanche 11 juillet, que la tradition tauromachique prévoyait la mise à mort de la mère du taureau Lorenzo, baptisée Lorenza, afin de « tuer la lignée » de l’animal désigné comme « assassin ».

 

PUBLICITE

victor-barrio-corrida-torero-3Source : @Abaca

 

Une vengeance révoltante et cruelle que le parti de défense des animaux espagnol, Pacma, n’a pas manqué de condamner vigoureusement.

 

Sur sa page Facebook, le Pacma explique :

 

La mère du taureau Lorenzo, [que les aficionados] surnomment le « taureau assassin » suite au décès de Victor Barrio, sera envoyée à l’abattoir « pour mettre fin à sa lignée ». Aucun rituel, aucune tradition ni coutume basée sur une succession de décès et nourri par le sang et la haine ne peuvent être bon pour une société. Nous ne connaissons qu’une seule manière éthique de mettre fin à tout cela : l’abolition totale de toutes les fêtes taurines.

 

victor-barrio-corrida-torero-19Source : @Abaca

 

Le message a été partagé plus de 4000 fois et a suscité plus de 1300 commentaires.

 

En soutien à cette campagne appelant à la grâce de la mère du taureau, le hashtag #SalvemosALorenza (« Sauvons Lorenza ») se propage sur Twitter et une pétition a même été lancée.

 

« N’y a-t-il pas déjà eu assez de sang ? », continue le Pacma.

 

 

Toutefois, si le taureau Lorenzo semble avoir déjà été abattu, personne ne connait encore précisément le sort qui sera réservé à sa mère. Des informations contradictoires circulent, comme sur le site ABC, qui affirme que la femelle aurait déjà été abattue il y a plusieurs jours en raison de son âge avancé.

 

Quoi qu’il en soit, espérons que cette triste affaire poussera tout le monde à reconnaître qu’il est temps d’en finir avec cette tradition barbare, qui, rappelons-le, coûte la vie à près de 250 000 taureaux chaque année dans le monde.

 

Pour soutenir le combat contre la tauromachie, vous pouvez apporter votre aide au CRAC Europe qui milite depuis de nombreuses années pour l’abolition de la corrida.

 

*      *      *

 

Sur le même sujet

 

Un torero vient d’être tué par un coup de corne fatal dans l’arène, en direct à la télévision

 

PUBLICITE