La corrida espagnole jugée « extrêmement violente » fait débat à l’ONU

PUBLICITE

Récemment, le comité des droits de l’enfant de l’ONU a incité l’Espagne a interdire aux mineurs de participer ou d’assister à des spectacles de corrida. Selon le comité, cette pratique pourrait avoir des « effets nocifs ».

 

Ce panel d’experts indépendants a exprimé son inquiétude quant aux effets de la tauromachie sur les enfants de moins de 18 ans, qu’ils soient spectateurs ou élèves dans des écoles de corrida.

 

Source : VICE News

 

Le comité a exprimé son souhait de mettre en place des mesures pour mettre un terme à la participation des enfants lors de ces combats. Cette décision est survenue après une discussion d’une délégation du gouvernement espagnol à propos de questions liées à la protection de l’enfance, le mois dernier.

 

Selon The Guardian, le comité est arrivé à la conclusion suivante :

 

Dans le but d’éviter les effets négatifs de la corrida sur les enfants, le comité recommande à l’Etat membre d’interdire aux enfants âgés de moins de 18 ans de participer aux événements de tauromachie en tant que toreros et spectateurs.

 

Actuellement, l’Espagne compte 55 écoles de corrida sur son territoire, et le comité a fait part de ses inquiétudes quant à la violence à laquelle les mineurs sont exposés. Ils ont donc demandé au gouvernement s’il avait déjà envisagé d’interdire aux mineurs d’assister à des cours ou à des événements impliquant cette pratique.

 

La délégation espagnole a informé les experts que bien que la réglementation à l’égard de la corrida soit établie par les régions autonomes du pays, les enfants âgés de plus de 14 ans étaient autorisés à recevoir des leçons. De même, chaque école est autorisée à fixer ses propres règles en ce qui concerne la corrida.

 

Source : Slate

 

Gehad Madi, membre du comité, a affirmé qu’il fallait protéger les enfants et les tenir à l’écart de « l’extrême violence » des corridas. Il a déclaré au journal espagnol El Diario :

 

En tant que comité, nous sommes soucieux de la protection des enfants et nous ne souhaitons pas qu’ils soient exposés à une telle violence. Nous espérons que le gouvernement espagnol ainsi que les gouvernements autonomes du pays interdiront la corrida aux enfants mineurs.

 

A ce jour, aucune mesure supplémentaire n’a été prise, mais la délégation espagnole a déclaré au comité qu’elle envisagerait d’appliquer ses recommandations.

 

Il y a huit ans, le gouvernement de Catalogne avait voté l’interdiction de la corrida. Mais cette mesure a rapidement été contournée par le Tribunal constitutionnel espagnol en 2016, considérant la corrida comme « une pratique de nature culturelle qui fait partie du patrimoine culturel commun ».

 

Au mois de juin, l’an dernier, un matador avait été tué lors d’une corrida après avoir été blessé par une corne de taureau. Ceci est un des nombreux exemples de violence qui émane de cette pratique.

 

Pour soutenir le combat contre la tauromachie qui coûte la vie à près de 250 000 taureaux chaque année dans le monde, vous pouvez apporter votre aide au CRAC Europe qui milite depuis de nombreuses années pour l’abolition de la corrida.

 

* * *

 

Chez Holidog, nous voulons améliorer la vie de nos compagnons : nous vous permettons de le laisser en famille d’accueil pendant vos voyages (testez la garde), de le combler avec une box chaque mois (il va adorer) et de lui donner le meilleur avec notre nouveau service de nutrition (découvrez l’alimentation sur-mesure pour votre chien). Merci de nous faire confiance !

PUBLICITE