Cinq chiots sont morts sur le tournage de ce film Disney. Et personne n’en a parlé

PUBLICITE

« Aucun animal n’a été blessé durant le tournage ». Voilà une phrase que tout amoureux des animaux veut voir avant de pouvoir regarder un film en toute sérénité. Mais que se passe-t-il lorsque cette exigence n’est pas rencontrée ?

 

Aussi étonnant que cela puisse paraître, un des films des studios Disney s’est vu pointé du doigt par l’Humane Society, une association internationale de protection des animaux, pour le traitement de ses héros à quatre pattes. Peu de gens connaissent l’existence de ce film, et cette histoire n’a jamais fait les gros titres. Pourtant, cinq petits chiots y ont perdu la vie, comme le rapporte le site Complex.

 

Le film, appelé Les copains des neiges en français, appartenant à la franchise Air Bud, met à l’honneur cinq bébés Golden Retriever, bien décidés à devenir d’excellents chiens de traîneau.

 

snow_buddies_disney_controversy_1Source : Keystone Productions/Disney

 

Sorti directement en DVD en février 2008, le film a recruté pour ses besoins de tournage 25 chiots âgés de six semaines auprès d’un éleveur de New York, aux États-Unis, avant de les transporter jusqu’en Colombie britannique, au Canada.

 

Lorsque les représentants de l’association American Human Association se sont rendus sur les lieux dès le premier jour du tournage, seuls 15 chiots (plus les 5 animaux achetés par l’équipe au Canada) se trouvaient devant les caméras.

 

snow_buddies_disney_controversy_4Source : Keystone Productions/Disney

 

Le reste des bébés étaient hélas tombés extrêmement malades. Le voyage de plus de 4800 km avait eu des conséquences terribles sur les animaux, qui n’auraient en plus jamais dû être séparés de leur mère avant leurs huit premières semaines.

 

Les chiots étaient atteints de giardiase (une maladie parasitaire), de coccidiose et de parvovirose, maladie provoquée par un virus, le parvovirus, présent dans la zone de tournage depuis au moins six mois.

 

snow_buddies_disney_controversy_3Source : Keystone Productions/Disney

 

Toutes ces maladies et ces parasites sont extrêmement contagieux et particulièrement dangereux pour des chiots de six semaines, dont le système immunitaire est encore en construction. Couplées au rude hiver canadien, ces infections se sont révélées mortelles.

 

Les 30 chiots ont finalement quitté les lieux de tournage, mais hélas, il était déjà trop tard pour certains d’entre eux. Trois ont dû être euthanasiés en raison de complications intestinales en lien direct avec les maladies. Deux autres sont morts de ces dernières quelque temps après.

L’American Humane Association avait annoncé à l’époque :

 

American Humane regrette profondément les morts malheureuse des chiots durant le tournage des Copains des neiges. Americain Humane est très attristée par ces tragédies et travaille de concert avec le bureau d’enquête de l’U.S. Department of Agriculture (USDA), qui mène toujours une enquête indépendante concernant cette affaire. Il est probable que des chiots en mauvaise santé soient arrivés sur les lieux de tournage alors qu’ils étaient bien trop jeunes et déjà malades. La nature contagieuse de leur maladie et le stress de leur voyage n’a fait qu’empirer la situation.

 

Disney a alors engagé 28 nouveaux chiots de remplacement, qui ont alors été exposés à leur tour au parvovirus, avant que la production ne se décide enfin à suspendre le tournage.

 

snow_buddies_disney_controversy_2Source : Keystone Productions/Disney

 

L’équipe de Copains de neige a cependant pu terminer le tournage, et le film est sorti en 2008, rapportant environ 50 millions de dollars à Disney.

 

Les controverses ne se sont cependant pas arrêtées ici. L’association PETA a à l’époque fait parvenir deux lettres à Disney, exigeant l’arrêt de la distribution du film :

 

Des chiots qui n’avaient pas l’âge légal, provenant d’une usine à chiot sans droit d’exercer située à New York, ont été illégalement transportés à Vancouver, une violation claire de la loi fédérale sur le bien-être animale. Nous avons depuis appris que presque tous les chiots, entre 40 et 50, sont à présent malades. Beaucoup sont atteints du parovirus mortel. Déjà au moins quatre d’entre eux sont morts, et beaucoup d’autres décéderont aussi sans doute dans les jours à suivre. Au regard de ces informations particulièrement dérangeantes, nous demandons à Disney d’interrompre immédiatement la distribution de ce film.

 

Les deux lettres n’ont jamais reçu de réponse.

 

L’éleveur qui a fourni les chiots, Alex Schock, a prétendu à l’époque ne pas savoir que les chiots n’avaient pas encore l’âge légal, malgré un rapport vétérinaire prouvant pourtant le contraire. Il avait confié à Record Online :

 

On part en général du principe que Disney et leur entreprise de production vont prendre soin de ces animaux et les traiter comme des rois et des reines. Maintenant, c’est moi qui ai le plus mauvais rôle.

 

Disney n’a pas abandonné la franchise Air Bud, et a sorti cinq autres films depuis, durant lesquels aucun animal n’a été blessé. L’histoire des cinq chiots de Copains de neige n’a pas fait de vagues à l’époque, sans que l’on ne sache très bien pourquoi.

 

snow_buddies_disney_controversy_5Source : Keystone Productions/Disney

 

Il est très important, dans le cas de films mettant en scène des animaux, de bien vérifier qu’aucun d’entre eux n’a été blessé pour le tournage. Le classement de l’American Humane Association est en ce sens particulièrement précieux. Vous pouvez le consulter en cliquant ici.

 

Copains de neige sera quant à lui à jamais entaché d’une tragédie pourtant parfaitement évitable. Ce qui aurait dû être un film pour toute la famille s’est en réalité transformé en véritable cauchemar.

 

Via : Complex

 

* * *

 

Chez Holidog, nous voulons améliorer la vie de nos compagnons : nous vous permettons de le laisser en famille d’accueil pendant vos voyages (testez la garde), de le combler avec une box chaque mois (une box offerte ici) et de lui donner le meilleur avec notre nouveau service d’alimentation ultra-premium livré en 1h (sur invitation seulement). Merci de nous faire confiance !

PUBLICITE