Cette ourse torturée dans une ferme à bile au Vietnam est secourue par une association

PUBLICITE

Dans le sud-est du Vietnam, en novembre dernier, une ourse noire d’Asie amputée des deux pattes avant a été sauvée de son triste sort par une association de défense des animaux qui lutte contre le commerce de bile d’ours dans le pays.

 

Source : Reuters

 

Hai Chan, une ourse du Tibet, a été secourue par l’association Four Paws (Quatre Pattes, en français) dans le cadre de l’application de la loi vietnamienne visant à interdire les « fermes à ours » et le commerce de leur bile. Aujourd’hui, la fondation Animals Asia recense environ 10 000 ours « tenus en captivité dans des conditions déplorables ».

 

Les techniques d’extraction, jugées barbares, sont pratiquées sur les ours vivants, et impliquent des incisions au niveau de la vésicule biliaire de l’animal. Un cathéter y est introduit de manière permanente afin de faciliter l’extraction de la bile.

 

Source : Animals Asia

 

PUBLICITE

L’association Four Paws lutte contre le commerce de bile d’ours et les pratiques qui y sont associées. Grâce à eux, des ours comme Hai Chan retrouvent une chance de mener une vie normale, loin de la cruauté qu’ils subissent dans ces fermes.

 

Après dix ans de captivité, l’animal a été sauvé par l’association et amené dans un sanctuaire situé dans le nord-ouest du pays, appelé Ninh Binh, où il a pu être soigné. La liste des blessures dont souffrait Hai Chan était alarmante : hypertrophie des glandes surrénales, stress, sous-nutrition et affaiblissement de l’organisme en raison de l’extraction de bile.

 

A sa découverte, l’animal avait déjà été amputé de ses deux pattes avant, probablement pour produire du vin de pattes d’ours, boisson très onéreuse largement appréciée au Vietnam de part sa nature luxueuse.

 

Source : Four Paws USA

 

Traditionnellement utilisée en médecine traditionnelle chinoise, la bile d’ours est un remède très prisé qui permet de dissoudre les calculs biliaires et rénaux, ainsi que de calmer les inflammations. On lui prête également des vertus aphrodisiaques.

 

Considéré comme illégal par la justice vietnamienne, le commerce de la bile d’ours, ainsi que l’utilisation de leurs pattes pour produire du vin, sont malheureusement toujours pratiqués dans le pays. C’est pourquoi le gouvernement vietnamien et l’association Four Paws ont décidé de travailler ensemble pour lutter contre ces pratiques révoltantes et inhumaines.

 

Grâce à l’association et au travail de vétérinaires comme Szilvia Kalogeropoulu, Hai Chan peut aujourd’hui marcher. Elle raconte à National Geographic :

 

Quand les portes de son enclos se sont ouvertes et que Hai Chan a sorti son nez, nous étions tous remplis d’émotions. C’était la première fois qu’elle marchait sur l’herbe. Même si elle n’a plus ses deux pattes avant, elle peut marcher sur ses moignons. C’est un miracle qu’elle ait réussi à rassembler le courage d’y parvenir si rapidement.

 

Comme Hai Chan, deux autres ours exploités pour leur bile ont été sauvés de leurs bourreaux par l’association Four Paws depuis les deux derniers mois. Malheureusement, et malgré le caractère illégal de ce commerce, de nombreux ours sont encore torturés dans des fermes à travers le Vietnam.

 

Source : express.co.uk

 

La bile, vendue jusqu’à 400 dollars les 100 ml, fait partie du commerce de produits issus de l’élevage ou de la chasse des ours qui génère plus de deux millions de dollars chaque année en Asie.

Même si depuis 2005, le Vietnam a déclaré cette pratique illégale, on compte toujours environ 1200 fermes à bile dans le pays, perpétuant cette tradition loin des regards.
En Chine, au contraire, l’extraction de la bile d’ours est autorisée : 10 000 ours noirs asiatiques sont toujours maintenus captifs dans d’atroces conditions.

Animals Asia est l’association pionnière en matière de lutte contre le commerce de la bile d’ours. Plus de 600 animaux ont déjà été sauvés depuis la création de l’organisation, en 1998. Pour lui apporter votre soutien, c’est ici (page en anglais).

 

Vous pouvez également signer la pétition de l’association 30 Millions d’Amis réclamant l’interdiction du commerce de la bile d’ours en Chine.

 

* * *

 

Chez Holidog, nous voulons améliorer la vie de nos compagnons : nous vous permettons de le laisser en famille d’accueil pendant vos voyages (testez la garde), de le combler avec une box chaque mois (il va adorer) et de lui donner le meilleur avec notre nouveau service de nutrition (découvrez l’alimentation sur-mesure pour votre chien). Merci de nous faire confiance !

PUBLICITE